FESTIVAL DES TEMPLIERS

FESTIVAL DES TEMPLIERS 1er événement Mondial de Trail. Les origines du Trail à l'assaut de la porte des causses. #TrailOrigin
(683)

Le Causse Noir sert de socle pour définir un parcours exceptionnel. Après 2 km de route s’élevant à flanc du causse jusqu’à Carbassas, la montée sur le plateau se réalise par une piste large mais très pentue où l’on peut observer le spectacle féerique de 2500 frontales ondulant dans la nuit. De là, on chemine à travers causse avec le jour qui se lève à l’horizon par de belles pistes forestières. De fermes en fermes, on rejoint ainsi Peyreleau pour le premier ravitaillement après la descente de la Rouvière, première section en monotrace. La course est lancée pour attaquer la seconde grande difficulté, un cheminement à flanc de causse entre falaises et « quilles » pour retrouver les grands espaces. La montée du ravin de Malbouche au départ de Peyreleau, la chapelle de St Jean des Balmes, le domaine de la Roujarie avant de retrouver le village caussenard de St André de Vézines où les accordéonistes donnent l’ambiance. Puis on plonge vers le sud avec passage dans les lieux emblématiques comme Montméjean, la remontée sur les falaises du Rajol, Roques Altes, avant de rejoindre la Roque Ste Marguerite, une section nerveuse qui ne manque pas de surprises. On admire les belles ruelles de la Roque Ste Marguerite et on attaque alors la remontée sur le Larzac pour se hisser à Pierrefiche. Et c’est le Larzac qui s’étale à l’horizon, belles allées bordées de buis centenaires, monotraces en surplomb, passages très aériens au dessus des corniches. C’est toute la vallée de la Dourbie qui dévoile alors ses charmes, son caractère intimiste en plongeant sur le hameau de Massebiau. Le final se déroule sur le Causse Noir, nécessitant de la fraîcheur car les difficultés sont bien réelles comme la descente technique du CAF, la montée sur le nez rocheux de la Pouncho d’Agast par le Faux Monnayeur. Au sommet, on peut faire OUF ! car il s’agit alors de se laisser glisser jusqu’à l’arrivée par la grotte du Hibou. C’est unique !

SI ON LAISSAIT NOS CŒURS AU POUVOIR DES FLEURSTexte et photographies publiés dans "MILLAU VIDE" réalisés le 30 mars à la...
31/03/2020

SI ON LAISSAIT NOS CŒURS AU POUVOIR DES FLEURS

Texte et photographies publiés dans "MILLAU VIDE" réalisés le 30 mars à la serre de Raujolles – Creissels, au 14ème jour du confinement.

Chaque année, début octobre, acheter les fleurs des Templiers, c’est comme un rituel de saison. Se rendre à la serre de Raujolles, cheminer dans les allées en se laissant porter par une douce chaleur humide, pour admirer les fleurs en robe de saison qui se pavanent fières et altières. S’il le faut, se mettre le nez dans ces bouquets en suspension à la recherche d’un parfum puissant pour enfin dénicher la plante qui aura belle et fière allure sur la scène des Templiers, un privilège d’être choisi ainsi pour être alignée aux premières loges des arrivées, les vainqueurs à leurs pieds. C’est comme se rendre aux jardins des mille couleurs, à deux pas de Millau, au pied du ruisseau de St Martin qui prend sa source dans les entrailles du Larzac, tout près dans le cirque du Boundoulaou où les chauves souris ne craignent pas le hibou.

Les deux frères, Hubert et Didier et leurs épouses Bénédicte et Marie Françoise reçoivent sur leur pas de porte. Le parking est désert. En catastrophe, ils ont ouvert un drive en sauve qui peut, une grande table, une sonnette et un petit étalage avec une barquette de pensées. Mais l’entrée de la serre est interdite. Pas de déambulation nonchalante et curieuse à s’interroger sur le nom exotique des fleurs qui explosent de couleurs, gazanias, alstroemerias, rosiers polyanthas…. Des tapis de mauve éclatant, des rangées de bordeaux pulpeux, des lignées de jaune d’or, des colonnes de violet pimenté comme une parade chinoise ordonnée et cadencée pour la fête du printemps.

«Le ciel nous est tombé sur la tête. Le confinement a débuté la semaine où l’on reçoit tous les plans, légumes, fleurs, toutes les gammes, en petites alvéoles. Depuis, on essaie de sauver ce qui peut se sauver». Les Rivière, pépiniéristes depuis 25 ans, ce sont des discrets, des besogneux sous cette voûte de plastique où l’été le métier fait transpirer. Didier, c’est l’aîné, c’est le plus discret. Aujourd’hui, il rempote seul en fond de serre. Hubert lui détasse «ça veut dire que l’on fait de la place et que l’on trie ce qui ne sera pas vendu et on remplie les poubelles. On a déjà jeté une série de salades en barquettes». L’amertume est là, au fond de la gorge comme une mauvaise angine en offensive. Bénédicte et Marie Françoise taillent quant à elles des géraniums et des plantes vivaces déjà bourgeonnantes avec l’espoir qu’elles refleurissent pour orner jardins et balcons en farandoles, petites sentinelles à bulbes, en corolles, en clochettes, petite armée silencieuse pour donner de la vie, du sourire. Bénédicte et Marie Françoise de dire en cœur «en ce moment, les gens tournent en rond. Ils sont heureux de planter des fleurs. Ca met de la bonne humeur. Ca apaise ».

Dans la serre de Raujolles, des fleurs et des refrains enchantés comme remparts à la désolation... ?! En quittant ce « champ » fleuri, une ritournelle s’est invitée dans mes pensées. Il m’est revenu les paroles de cette chanson de Laurent Voulzy….
«Imagine notre espoir
Si on laissait nos cœurs
Au pouvoir des fleurs».

« Changer le monde
Changer les choses
Avec des bouquets de roses
Changer les femmes
Changer les hommes
Avec des géraniums »

Serres de Raujolles – 05 65 60 62 79 ou 06 83 30 54 67 commandes uniquement par téléphone

LES TEMPLIERS, LE PAYS DES 4LLes grands causses confinés, c’est quoi ? Reportage photographique réalisé le jeudi 26 mars...
27/03/2020

LES TEMPLIERS, LE PAYS DES 4L
Les grands causses confinés, c’est quoi ? Reportage photographique réalisé le jeudi 26 mars 2020, au dixième jour du confinement en empruntant la route des Templiers.

Ce matin, le causse était poudré comme un gâteau marbré. Juste une fine pellicule de neige, juste soufflée, juste semée avec telle délicatesse comme lorsque jette une poignée de riz d’un revers de la main sur la robe d’une mariée.

Etait-ce le dernier petit caprice d’un hiver nonchalant ? Juste une dernière petite provocation avant de tirer sa révérence ? Franchement, la Pouncho comme passé au tamis, couronnée d’une fine couche de sucre glace saupoudrée, c’était réussi.

Je suis donc parti sur la route des Templiers avec cette petite carte postale en tête, comme imprimée sur le coin gauche de mon pare brise, laisser passer éphémère, pour cheminer sans blanc seing sur ces causses tant désirés, eux aussi confinés.

J’ai laissé derrière moi l’aire de départ des Templiers et cette image froissée, raturée d’une édition avortée. Ce 19 octobre 2019, nous avions pensé vivre le pire…finalement, le pire était à venir. Nous avions vécu une journée noire…finalement, le noir était à venir. Puis nous avions traversé des semaines ensablées…finalement, les sables mouvants étaient à venir, sous nos pieds, nous la génération des soixante glorieuses, de la libre pensée, de la libre circulation, de la libre économie, de la libre bonne santé, du libre courir, du libre à organiser.

«Gilles j’aimerai que tu me donnes un conseil». La veille, j’avais reçu un appel de Philippe, un dévoué bénévole des Templiers, lui aussi organisateur dans le Vercors en juin prochain, la voix très inquiète, tout simplement prisonnier d’un brouillard épais «toi, tu ferais quoi à ma place ?». Nous avons parlé, pour finir je lui ai juste conseillé, cafouillant dans un trousseau à mille clefs «tu peux encore attendre mais surtout, ne prends aucun risque pour toi».

J’ai donc arpenté le Causse Noir puis le Larzac et à nouveau le Noir sans déboires. Ce que j’ai vu ? Finalement des villages certes confinés mais où la vie rurale simple, sans friandise ni gourmandise poursuit son cours tranquille. Ici on labours, ici on creuse, ici on tronçonne. Ici on grattouille un petit carré de terre meuble en rêvant de belles citrouilles. Ici, on remonte un mur, ici on démonte un toit, ici, on livre le fioul. Ici, on soigne ganté, masqué, une grand-mère, un grand père isolé, esseulé. Ici, on pêche dans la Dourbie, une petite ligne à la main, à taquiner le vairon, pour voir filer l’eau claire sous ses pieds. Ici, on médite sur la Pouncho, les jambes repliées en croix comme un Bouddha, les mains sur les genoux pour implorer de la sagesse, pour chasser les diablesses.

Ah oui, j’oubliai, j’ai vu un faisan effrayé, une poule faisane apeurée, une biche effarouchée. J’ai vu Usain Bolt, c’est le nom que j’ai donné au chien de Mas de Bru, un roquet imbattable sur le 60 mètres départ arrêté, qui aboie plus qu’il n’est réellement méchant…et j’ai vu…trois 4L. J’ai pensé naïvement, la vie en 4L, ça devait donner des ailes, pour tisser une vie en dentelle, pour se sentir hirondelle. C’était avant.

Restons uni(e)s, solidaires et respectueux

Photos prise à Millau St Estève, Carbassas, Peyreleau, Chapelle de St Jean des Balmes, La Roujarie, St André de Vézines, La Roque Ste Marguerite, Pierrefiche, Mas de Bru, Massebiau, Le Cade, la Pouncho, Millau.

Les Templiers 2020 ainsi que l'Hivernale ne sont pour l'heure nullement menacés. Restons sereins.Pour autant, compte ten...
15/03/2020

Les Templiers 2020 ainsi que l'Hivernale ne sont pour l'heure nullement menacés. Restons sereins.
Pour autant, compte tenu du contexte sanitaire, économique et social, nous avons décidé de mettre des points de suspension à notre communication dans l'attente de jours meilleurs et bienfaiteurs.
Nous souhaitons à toutes et tous de traverser cet océan d'incertitudes sans dommage, sans sabotage pour ouvrir à nouveau les fenêtres sur un horizon en floraison, sur un arc en ciel qui illumine des lendemains sucrés et doux comme le miel.
A bientôt sur nos chemins libérés et bon courage.

Une grande enveloppe expédiée le 1 novembre 1995 cachée au fond d’un carton, voilà ce que l’on trouve lorsque l’on vide ...
15/02/2020

Une grande enveloppe expédiée le 1 novembre 1995 cachée au fond d’un carton, voilà ce que l’on trouve lorsque l’on vide une maison de famille. A peine froissé, le premier prospectus des Templiers et soigneusement plié le premier article de presse annonçant la création de cette épreuve. Des documents oubliés, même pas archivés. Deux petits magots, hold up improvisé dans une pièce à souvenirs, au pied levé.

29 octobre 1995, ce fut donc la date des premiers Templiers, nous avions oublié. Un prospectus simple, clair, une distance annoncée quant à elle très imprécise et un dénivelé calculé au jugé, il faut bien l’avouer. Depuis, nous avons été pardonnés !!! Même le croquis du parcours, aussi minimaliste soit-il, seulement six traits reliés par des points, était faux, archi-faux. Mais qui allait s’en plaindre ?

Parfois, il faut peu pour lancer une idée. Un peu de culot et un grand saut dans l’inconnu d’une fragile équation pour vivre un absolu, sans soustraction, sous tension.

Aujourd’hui, nous sommes bien loin de ce petit bout de papier expliquant les rudiments du trail, la course sur sentiers a fait son chemin. Avec son torrent de polémiques, dans ce tumulte, son flot «d’avant c’état mieux», dans ce courant, la naissance d’une grande discipline athlétique pour tous et toutes, multi-distances avec ses règles, ses dérives, ses contraintes et surtout ses multiples codifications. Selon la FFA, les Templiers sont classés M...!!! M, ça veut dire quoi ? Medium ou Magnifique ?

Un petit air de saxo (merci au jeune musicien présent l'an passé pour encourager son papa de coureur) pour annoncer l'ou...
07/02/2020

Un petit air de saxo (merci au jeune musicien présent l'an passé pour encourager son papa de coureur) pour annoncer l'ouverture des inscriptions pour cette 4ème édition de l'Hivernale des Templiers qui aura lieu dans 10 mois le 6 décembre. C'est loin et si proche en même temps.

Avec bien sûr la grande nouveauté, l'Astragale en boucle avec départ et arrivée à Roquefort sur un circuit de 66 km plus sauvage, plus technique, plus "Terre et Chair de Larzac".

Pour toutes les infos : www.hivernaledestempliers.com

#trail #Aveyron #Aveyronemotion #Roquefort #Larzac #Aveyronvivrevrai

Les 10 bonnes résolutions 2020En principe, c’est le 1er janvier que l’on prend les bonnes résolutions pour la nouvelle a...
05/02/2020

Les 10 bonnes résolutions 2020
En principe, c’est le 1er janvier que l’on prend les bonnes résolutions pour la nouvelle année.
Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Voici donc les 10 mesures qui vont piloter cette 26ème édition pour vous offrir une épreuve plus solidaire et plus engagée sur les aspects éco-évènementiels.

1 : Adhésion renouvelée au programme Quartz pour lutter contre le dopage dans le trail
2 : Balisage nocturne durable et réutilisable
3 : Réduction à 50% des emballages, uniquement par des gros conditionnements
4 : Tri sélectif des emballages et déchets et recyclage à 75%
5 : Utilisation de fontaines à eau connectées sur le réseau public ou sur tonnes à eau dans les hameaux et/ou fermes isolées
6 : 90% des produits alimentaires pour les ravitaillements et les repas en bio et/ou circuits courts
7 : Réalisation d’un cadeau de départ pour toutes les courses dans une coopérative solidaire de femmes en Inde
8 : Réalisation d’une médaille en bois finisher fabriquée en France
9 : Mise en place de navettes bus pour les accompagnants
10 : Soutien financier aux associations impliquées dans l’organisation (40 associations en 2019)

Sans oublier bien entendu le travail de terrain, de rénovation des sentiers pour vous offrir le plus beau parcours qu'il soit.
Et une toute nouvelle déco très "médiévale" pour un sas de départ et d'arrivée plus authentique.

Il ne faut ni se mentir, ni se cacher derrière son petit doigt, le dopage est bien présent dans l'univers du trail runni...
02/02/2020
Un gros trafic d’EPO démantelé en Espagne

Il ne faut ni se mentir, ni se cacher derrière son petit doigt, le dopage est bien présent dans l'univers du trail running même si à ce jour très peu de contrôles positifs ont été référencés pour les raisons que l'on connait (peu ou pas de contrôles hors compétition et compétition, peu ou pas d'athlètes sur les listes de haut niveau, manque d'intérêt pour les agences nationales antidopage pour cette discipline...).

Preuve en est l'opération Hypoxianet menée en Espagne. Celle-ci a permis la découverte d'un gros réseau de vente d'EPO avec pour clients des athlètes de seconde zone dont certains évoluant dans l'univers du trail.

A lire l'article publié par SPE15 qui depuis 5 ans milite contre le dopage : http://spe15.fr/un-gros-trafic-depo-demantele-en-espagne/?fbclid=IwAR0zIbEGdZvd8zneupZigPFM-gadJ5-3a03hKh5rutcxkoZ0dHmMfKBCTbo

La police espagnole démontre une nouvelle fois son efficacité avec le démantèlement d’un énorme trafic d’EPO mené depuis Barcelone dans toute l’Europe à travers des sites internet. L’affaire concerne plus de 260 sportifs, de différents sports, de niveau plutôt intermédiaire. Mais q...

Nous avons réalisé une analyse du parcours 78 km pour en décrypter la nature des voies empruntées, en voici le détail pr...
30/01/2020

Nous avons réalisé une analyse du parcours 78 km pour en décrypter la nature des voies empruntées, en voici le détail précis :
. Routes : 5,1 km (uniquement au départ)
. Traversées de villages : 3,8 km (Peyreleau, St André de Vézines, La Roque, Pierrefiche, Massebiau)
. Pistes forestières : 37,6 km dont 18,8 km rien que pour rejoindre Peyreleau
. Mono-traces : 31,9 km

Au fil des km, le pourcentage de mono-traces augmente. A savoir :
- à partir de La Roque au km 46, nous avons 72% de monotraces sur la fin de course
. A partir de Massebiau au km 68, nous avons 92% de monotraces dans ce final

FESTIVAL DES TEMPLIERS (toutes courses confondues)Voici le Top 20 des départements représentés aux Templiers (toutes cou...
26/01/2020

FESTIVAL DES TEMPLIERS (toutes courses confondues)
Voici le Top 20 des départements représentés aux Templiers (toutes courses confondues) sur un total de 6802 inscrits validés au 20 janvier 2020
1. Dép 85 : 325 coureurs soit 5,08%
2. Dép 44 : 278 coureurs soit 4,34%
3. Dép 31 : 210 coureurs soit 3,28%
4. Dép 29 : 208 coureurs soit 3,25%
5. Dép 49 : 193 coureurs soit 3,01%
6. Dép 12 : 172 coureurs soit 2,69%
7. Dép 13 : 162 coureurs soit 2,53%
8. Dép 63 : 157 coureurs soit 2,45%
9. Dép 59 : 156 coureurs soit 2,44%
10. Dép 33 : 155 coureurs soit 2,42%
10. Dép 34 : 155 coureurs soit 2,42%
12. Dép 35 : 138 coureurs soit 2,16%
13. Dép 53 : 136 coureurs soit 2,12%
14. Dép 62 : 135 coureurs soit 2,11%
14. Dép 72 : 135 coureurs soit 2,11%
16. Dép 75 : 130 coureurs soit 2,03%
17. Dép 76 : 128 coureurs soit 2,00%
18. Dép 92 : 125 coureurs soit 1,95%
19. Dép 22 : 124 coureurs soit 1,94%
19. Dép 30 : 124 coureurs soit 1,94%
19. Dép 91 : 124 coureurs soit 1,94%

GRAND TRAIL DES TEMPLIERS
Voici le T0P 20 des départements représentés aux Templiers (78 km) en sachant que tous les départements français ont au moins un coureur inscrit.
1. Dép 85 : 104 coureurs soit 4,29%
2. Dép 44 : 102 coureurs soit 4,20%
3. Dép 62 : 80 coureurs soit 3,30%
4. Dép 12 : 76 coureurs soit 3,13%
5. Dép 29 : 75 coureurs soit 3,09%
6. Dép 30 : 73 coureurs soit 3,01%
7. Dép 76 : 66 coureurs soit 2,72%
8. Dép 63 : 65 coureurs soit 2,68%
9. Dép 72 : 64 coureurs soit 2,64%
10. Dép 59 : 61 coureurs soit 2,51%
11. Dép 33 : 59 coureurs soit 2,43%
12. Dép 31 : 58 coureurs soit 2,39%
13. Dép 78 : 57 coureurs soit 2,35%
14. Dép 92 : 56 coureurs soit 2,31%
15. Dép 34 : 52 coureurs soit 2,14%
16. Dép 60 : 50 coureurs soit 2,06%
16. Dép 75 : 50 coureurs soit 2,06%
18. Dép 35 : 49 coureurs soit 2,02%
19 Dép 69 : 48 coureurs soit 1,98%
20. Dép 13 : 46 coureurs soit 1,90%
20. Dép 49 : 46 coureurs soit 1,90%

Quelques chiffres à propos des Templiers 2020 (78 km).. Le Grand Trail des Templiers 2020 a enregistré 2392 inscrits + 2...
23/01/2020

Quelques chiffres à propos des Templiers 2020 (78 km).

. Le Grand Trail des Templiers 2020 a enregistré 2392 inscrits + 22 coureurs en groupe (identités et origines pas encore connus). Il manque à ce chiffre total les Elites et les dossards Solidaire.

. 1422 coureurs étaient déjà inscrits en 2019 soit 59,45%.

. Cela représente 2153 hommes (90%) et 239 femmes (10%)

. Nous avons identifié 75 coureurs aveyronnais

. Les 4 départements les plus représentés sont : la Vendée (85) avec 104 (4,34%) – la Loire Atlantique (44) avec 101 coureurs (4,2%), Le Pas de Calais (62) avec 78 coureurs (3,26%) et ex aequo avec 75 coureurs, l’Aveyron (12) et le Finistère (29) soit 3,14% chacun.

Nombre de coureurs par tranche d’âge :
- 20 – 29 ans (nés entre 1991 et 2000) : 173 soit 7.23%
- 30 – 39 ans (nés entre 1981 et 1990) : 789 soit 32.98%
- 40 – 49 ans (nés entre 1971 et 1980) : 997 soit 41.68%
- 50 – 59 ans (nés entre 1961 et 1970) : 378 soit 15.80%
- 60 – 69 ans (nés entre 1951 et 1960) : 52 soit 2.17%
- 70 – 79 ans (nés en et avant 1950) : 2 soit soit 0.08%

Photo Gweg Alric

Sur les Templiers, la nuit, tous les trailers ne sont pas grisPhoto Gweg Alric
13/01/2020

Sur les Templiers, la nuit, tous les trailers ne sont pas gris

Photo Gweg Alric

Petit (ou gros) changement dans le balisage des Templiers pour 2020. Le marquage pour les sections de nuit se fera avec ...
11/01/2020

Petit (ou gros) changement dans le balisage des Templiers pour 2020. Le marquage pour les sections de nuit se fera avec une rubalise rétro réfléchissante sur les 2 faces. Un produit réalisé par la société française T2S spécialisée dans les vêtements de sécurité.
Un principe durable et réutilisable sur de nombreuses années. On ne va pas dire que c’est inusable mais presque.

🤝 La marque ERGYSPORT, dynamique, leader et experte en micro nutrition sportive renouvelle son partenariat avec le FESTI...
10/01/2020

🤝 La marque ERGYSPORT, dynamique, leader et experte en micro nutrition sportive renouvelle son partenariat avec le FESTIVAL DES TEMPLIERS pour les années 2020 à 2023 ! Une collaboration qui vous permettra de découvrir les produits de la marque à nouveau sur les ravitaillements.
✔️➡️ Un partenariat "local" car la marque Ergysport du groupe Nutergia est basée à Capdenac (12).

Adresse

Avenue De Millau Plage
Millau
12100

Informations générales

- Le Grand Trail des Templiers - L'Endurance Trail - L'Intégrale des Causses - La Solitaire des Templiers - Marathon du Larzac - Le Marathon des Causses - La Monna Lisa Trail - La VO2 Trail - Le Trail du Viaduc - Les Troubadours - La Templière - KD Trail - Junior Trail - Kinder Trail - Course Sport Adapté - La Belle de Millau

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque FESTIVAL DES TEMPLIERS publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à FESTIVAL DES TEMPLIERS:

Vidéos

Les Templiers, l’âme et les racines du trail

Créée en 1995, sur le modèle des grands trails américains, les Templiers ont lancé en France la grande vague de la course à pied sur sentiers imposant un nouveau style de compétition basé sur la découverte d’un milieu naturel, d’un territoire, d’un terroir fier de ses traditions.

Les Grands Causses (Larzac, Noir, Méjean) servent de socle pour définir un parcours exceptionnel, pour vivre une grande aventure personnelle.

Après 2 km de route s’élevant à flanc du causse jusqu’à Carbassas, la montée sur le plateau se réalise par une piste large mais très pentue où l’on peut observer le spectacle féerique de 2500 frontales ondulant dans la nuit. De là, on chemine à travers causse avec le jour qui se lève à l’horizon par de belles pistes forestières. De fermes en fermes, on rejoint ainsi Peyreleau pour le premier ravitaillement après la descente de la Rouvière, première section en monotrace. La course est lancée pour attaquer la seconde grande difficulté, un cheminement à flanc de causse entre falaises et « quilles » pour retrouver les grands espaces. La montée du ravin de Malbouche au départ de Peyreleau, la chapelle de St Jean des Balmes, le domaine de la Roujarie avant de retrouver le village caussenard de St André de Vézines où les accordéonistes donnent l’ambiance. Puis on plonge vers le sud avec passage dans les lieux emblématiques comme Montméjean, la remontée sur les falaises du Rajol, Roques Altes, avant de rejoindre la Roque Ste Marguerite, une section nerveuse qui ne manque pas de surprises. On admire les belles ruelles de la Roque Ste Marguerite et on attaque alors la remontée sur le Larzac pour se hisser à Pierrefiche. Et c’est le Larzac qui s’étale à l’horizon, belles allées bordées de buis centenaires, monotraces en surplomb, passages très aériens au dessus des corniches. C’est toute la vallée de la Dourbie qui dévoile ses charmes, son caractère intimiste en plongeant sur le hameau de Massebiau. Le final se déroule sur le Causse Noir, nécessitant de la fraîcheur car les difficultés sont bien réelles comme la descente technique du CAF, la montée sur le nez rocheux de la Pouncho d’Agast par le Faux Monnayeur. Au sommet, on peut faire OUF ! car il s’agit de se laisser glisser jusqu’à l’arrivée par la grotte du Hibou. C’est unique !

événements/lieux á proximité