Club des Poètes

Club des Poètes 30 rue de Bourgogne, Paris 7ème. Fondé en 1961 par Jean-Pierre Rosnay et sa Muse et épouse, Tsou, pour « rendre la poésie contagieuse et inévitable ».
(72)

Soirées poétiques tous les mardis, vendredis et samedis, au 30 rue de Bourgogne 75007 Paris. Poesie de tous les temps et de tous les pays !

Options de paiement:   Mastercard Visa

Échelle des prix: $

Directeur général: Blaise Rosnay

équipe culinaire: Yan Bany, Ariane Lecuyer, Blaise Rosnay.

Tenue: Casual

Fonctionnement normal

Ce soir donc, au Club des Poètes, nous accueillerons Elsa, Louis Aragon et Isadora Waltz, pour un récital de voix amoure...
11/09/2020

Ce soir donc, au Club des Poètes, nous accueillerons Elsa, Louis Aragon et Isadora Waltz, pour un récital de voix amoureuses et entrecroisées.

Suffit-il donc que tu paraisses
De l'air que te fait rattachant
tes cheveux ce geste touchant
Que je renaisse et reconnaisse,
Un monde habité par le chant
Elsa mon amour ma jeunesse.

Eau forte et douce comme un vin,
Pareille au soleil des fenêtres,
Tu me rends la caresse d'être,
Tu me rends la soif et la faim
de vivre encore et de connaître
Notre histoire jusqu'à la fin.

C'est miracle que d'être ensemble,
Que la lumière sur ta joue,
Qu'autour de toi le vent se joue,
Toujours si je te vois, je tremble,
Comme à son premier rendez-vous
Un jeune homme qui me ressemble.

M'habituer m'habituer,
Si je ne le puis qu'on me blâme,
Peut-on s'habituer aux flammes
Elles vous ont avant tué,
Ah crevez-moi les yeux de l'âme
S'ils s'habituaient aux nuées

Pour la première fois ta bouche,
Pour la première fois ta voix,
D'une aile à la cime des bois
L'arbre frémit jusqu'à la souche,
C'est toujours la première fois
Quand ta robe en passant me touche.

Prends ce fruit lourd et palpitant,
Jettes-en la moitié véreuse,
Tu peux mordre la part heureuse,
Trente ans perdus et puis trente ans,
Au moins que ta morsure creuse
C'est ma vie et je te la rends.

Ma vie en vérité commence
Le jour où je t'ai rencontrée
Toi dont les bras ont su barrer
Sa route atroce à ma démence
Et qui m'a montré la contrée
Que la bonté seule ensemence

Tu vins au coeur du désarroi
Pour chasser les mauvaises fièvres
Et j'ai flambé comme un genièvre
À la Noël entre tes doigts.
Je suis né vraiment de ta lèvre,
Ma vie est à partir de toi.

"Elsa", Louis Aragon.

Jaloux des gouttes de pluieQui trop semblent des baisersLes yeux de tout ce qui luitSont raison de jalouserJaloux jaloux...
10/09/2020

Jaloux des gouttes de pluie
Qui trop semblent des baisers
Les yeux de tout ce qui luit
Sont raison de jalouser

Jaloux jaloux des miroirs
Des morsures de l’abeille
De l’oubli de la mémoire
De l’abandon du sommeil

Du trottoir qu’elle a choisi
Des mains frôleuses du vent
Ma vivante jalousie
Qui me réveille en rêvant

Jaloux d’un chant d’une plainte
D’un souffle à peine un soupir
Jaloux jaloux des jacinthes
D’un parfum d’un souvenir

Jaloux jaloux des statues
Au regard vide et troublant
Jaloux quand elle s’est tue
Jaloux de son papier blanc

D’un rire ou d’une louange
D’un frisson quand c’est l’hiver
De la robe qu’elle change
Au printemps des arbres verts

De la voir aimer le feu
D’une branche qui la suit
D’un peigne dans ses cheveux
A l’aurore de minuit

De qui donc est-elle éprise
Qu’elle porte ses turquoises
Ah la nuit me martyrise
Avec ses ombres narquoises

Jaloux en toute saison
Traversé de mille clous
A perdre toute raison
Jaloux comme un chien jaloux

Jaloux de toute la terre
Quand elle arrive un peu tard
Tous ses gestes sont mystère

Jaloux jaloux des guitares

(Louis Aragon, L'Amour d'Elsa)

Un poème de Jean-Pierre Rosnay, fondateur du Club des Poètes, en 1961.
07/09/2020

Un poème de Jean-Pierre Rosnay, fondateur du Club des Poètes, en 1961.

Un poème de Jean-Pierre Rosnay

Nazïm Hikmet est un poète du 20ème siècle qui représente pour la Turquie ce que Victor Hugo représente pour la France. P...
07/09/2020

Nazïm Hikmet est un poète du 20ème siècle qui représente pour la Turquie ce que Victor Hugo représente pour la France. Poète et militant, il a passé une grande partie de sa vie en exil et en prison pour s'être opposé au régime répressif de son pays.

René Guy Cadou encore, délicat poète dont c'est, cette année, le centième anniversaire.
05/09/2020

René Guy Cadou encore, délicat poète dont c'est, cette année, le centième anniversaire.

Ioánnis A. Papadiamantópoulos dit Jean Moréas, poète symboliste grec d'expression française.
03/09/2020

Ioánnis A. Papadiamantópoulos dit Jean Moréas, poète symboliste grec d'expression française.

Robert Desnos, "Les Espaces du sommeil", Extrait.
03/09/2020

Robert Desnos, "Les Espaces du sommeil", Extrait.

Sidonie a plus d'un amant,C'est une chose bien connueQu'elle avoue, elle, fièrement.Sidonie a plus d'un amantParce que, ...
02/09/2020

Sidonie a plus d'un amant,
C'est une chose bien connue
Qu'elle avoue, elle, fièrement.
Sidonie a plus d'un amant
Parce que, pour elle, être nue
Est son plus charmant vêtement,
C'est une chose bien connue
Sidonie a plus d'un amant.

Elle en prend à ses cheveux blonds
Comme, à sa toile, l'araignée
Prends les mouches et les frelons.
Vers sa prunelle ensoleillée
Ils volent, pauvres papillons.
Comme, à sa toile, l'araignée,
Elle en prend à ses cheveux blonds.

Elle en attrape avec les dents
Quand le rire entr'ouvre sa bouche
Et dévore les imprudents.
Elle en attrape avec les dents.
Sa bouche, quand elle se couche,
Reste rose et ses dents dedans.
Quand le rire entr'ouvre sa bouche
Elle en attrape avec les dents

Elle les mène par le nez
Comme fait, dit-on, le crotale
Des oiseaux qu'il a fascinés.
Elle les mène par le nez
Quand dans une moue elle étale
Sa langue à leurs yeux étonnés,
Comme fait, dit-on, le crotale
Elle les mène par le nez.

Sidonie a plus d'un amant,
Qu'on le lui reproche ou l'en loue
Elle s'en moque également.
Sidonie a plus d'un amant.
Aussi, jusqu'à ce qu'on la cloue
Au sapin de l'enterrement,
Qu'on le lui reproche ou l'en loue,
Sidoine aura plus d'un amant.

🌺Charles Cros,
Le Coffret de Santal

Quelques-uns des recueils dont seront extraits les poèmes que nous dirons ce soir au Club des Poètes.
01/09/2020

Quelques-uns des recueils dont seront extraits les poèmes que nous dirons ce soir au Club des Poètes.

La musicale mélancolie de Guillaume Apollinaire.
31/08/2020

La musicale mélancolie de Guillaume Apollinaire.

Un 31 août (1867) ce drôle d'oiseau rare, Charles Baudelaire, prenait son vol pour un éden où les poètes, enfin, peuvent...
31/08/2020

Un 31 août (1867) ce drôle d'oiseau rare, Charles Baudelaire, prenait son vol pour un éden où les poètes, enfin, peuvent se mouvoir avec grâce et sans craindre d'être abattus par les coups de flèche du prosaïque quotidien.

"L'Etrange Douceur", René Guy Cadou, donc c'est le centième anniversaire de la mort en 2020 et que nous célèberons bient...
31/08/2020

"L'Etrange Douceur", René Guy Cadou, donc c'est le centième anniversaire de la mort en 2020 et que nous célèberons bientôt au Club des Poètes.

Eh bien, pour la première fois depuis de nombreuses années, peut-être depuis la création du Club des Poètes, nous avons ...
29/08/2020

Eh bien, pour la première fois depuis de nombreuses années, peut-être depuis la création du Club des Poètes, nous avons passé le mois d'août en poésie à Paris. Ce soir, soirée libre de poésie improvisée, avec son bouquet de découvertes et de surprises pour conclure cette saison poétique. Et à partir de la semaine prochaine, nous présenterons de nombreuses soirée à thème, avec le 5 septembre une soirée consacrée à la jeune poésie, celle qui s'écrit aujourd'hui-même, et le 11 septembre, une soirée en hommage à Louis Aragon, que l'on voit sur la photo ci-après au Club des Poètes, dans les années 60, avec Jean-Pierre Rosnay.

Charles Baudelaire s'abandonne avec délice à la mélancolie.
28/08/2020

Charles Baudelaire s'abandonne avec délice à la mélancolie.

Comme si de rien n'était, le Club des Poètes poursuit sa traversée. Ce soir, à partir de 21 heures 30 nous voyagerons pa...
28/08/2020

Comme si de rien n'était, le Club des Poètes poursuit sa traversée. Ce soir, à partir de 21 heures 30 nous voyagerons parmi les plus beaux paysages de la poésie de tous les temps et de tous les pays.

Marceline Desbordes-Valmore, romantique et sentimentale, coeur innocent brisé ne savoir pas aimer à moitié.
27/08/2020

Marceline Desbordes-Valmore, romantique et sentimentale, coeur innocent brisé ne savoir pas aimer à moitié.

Maïakovski
26/08/2020

Maïakovski

Je la pris près de la rivièreCar je la croyais sans mariTandis qu'elle était adultèreCe fut la Saint-Jacques la nuitPar ...
24/08/2020

Je la pris près de la rivière
Car je la croyais sans mari
Tandis qu'elle était adultère
Ce fut la Saint-Jacques la nuit
Par rendez-vous et compromis
Quand s'éteignirent les lumières
Et s'allumèrent les cri-cri
Au coin des dernières enceintes
Je touchai ses seins endormis
Sa poitrine pour moi s'ouvrit
Comme des branches de jacinthes
Et dans mes oreilles l'empois
De ses jupes amidonnées
Crissait comme soie arrachée
Par douze couteaux à la fois
Les cimes d'arbres sans lumière
Grandissaient au bord du chemin
Et tout un horizon de chiens
Aboyait loin de la rivière


Quand nous avons franchi les ronces
Les épines et les ajoncs
Sous elle son chignon s'enfonce
Et fait un trou dans le limon
Quand ma cravate fût ôtée
Elle retira son jupon
Puis quand j'ôtai mon ceinturon
Quatre corsages d'affilée
Ni le nard ni les escargots
N'eurent jamais la peau si fine
Ni sous la lune les cristaux
N'ont de lueur plus cristalline
Ses cuisses s'enfuyaient sous moi
Comme des truites effrayées
L'une moitié toute embrasée
L'autre moitié pleine de froid
Cette nuit me vit galoper
De ma plus belle chevauchée
Sur une pouliche nacrée
Sans bride et sans étriers

Je suis homme et ne peux redire
Les choses qu'elle me disait
Le clair entendement m'inspire
De me montrer fort circonspect
Sale de baisers et de sable
Du bord de l'eau je la sortis
Les iris balançaient leur sabre
Contre les brises de la nuit
Pour agir en pleine droiture
Comme fait un loyal gitan
Je lui fis don en la quittant
D'un beau grand panier à couture
Mais sans vouloir en être épris
Parce qu'elle était adultère
Et se prétendait sans mari
Quand nous allions vers la rivière

Traduction Jean Prévost
[Extrait de "El Romancero Gitano"]

Quelques-uns des recueils dont seront extraits les poèmes que nous dirons ce soir.
22/08/2020

Quelques-uns des recueils dont seront extraits les poèmes que nous dirons ce soir.

Ouverture du Club ce soir à 20 heures. Début du récital à 22 heures. "Patience, patience dans l'azurChaque atome de sile...
22/08/2020

Ouverture du Club ce soir à 20 heures. Début du récital à 22 heures.
"Patience, patience dans l'azur
Chaque atome de silence
Est la chance d'un fruit mûr".

L'amour, Marcelline  Desbordes-ValmoreVous demandez si l'amour rend heureuse ;Il le promet, croyez-le, fût-ce un jour.Ah...
22/08/2020

L'amour, Marcelline Desbordes-Valmore

Vous demandez si l'amour rend heureuse ;
Il le promet, croyez-le, fût-ce un jour.
Ah ! pour un jour d'existence amoureuse,
Qui ne mourrait ? la vie est dans l'amour.

Quand je vivais tendre et craintive amante,
Avec ses feux je peignais ses douleurs :
Sur son portrait j'ai versé tant de pleurs,
Que cette image en paraît moins charmante.

Si le sourire, éclair inattendu,
Brille parfois au milieu de mes larmes,
C'était l'amour ; c'était lui, mais sans armes ;
C'était le ciel... qu'avec lui j'ai perdu.

Sans lui, le cœur est un foyer sans flamme ;
Il brûle tout, ce doux empoisonneur.
J'ai dit bien vrai comme il déchire une âme :
Demandez-donc s'il donne le bonheur !

Vous le saurez : oui, quoi qu'il en puisse être,
De gré, de force, amour sera le maître ;
Et, dans sa fièvre alors lente à guérir,
vous souffrirez, ou vous ferez souffrir.

Dès qu'on l'a vu, son absence est affreuse ;
Dès qu'il revient, on tremble nuit et jour ;
Souvent enfin la mort est dans l'amour ;
Et cependant... oui, l'amour rend heureuse !

22/08/2020
Nous dormirons ensemble (Louis Aragon, musique Jean Ferrat)

Très belle interprétation d'un poème de Louis Aragon par notre ami Samuel Devin.

Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin, minuit, midi
Dans l'enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C'était hier que je t'ai dit
Nous dormirons ensemble

C'était hier et c'est demain
Je n'ai plus que toi de chemin
J'ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l'amble
Tout ce qu'il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J'ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t'aime que j'en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble

Un beau poème d'Aragon, joliment adapté par Jean Ferrat. Petite pensée pour Louise et Noémie qui suivent avec ferveur mes petites reprises ! Que ce soit dima...

Max Jacob, ami de Guillaume Apollinaire, de Modigliani et de Picasso, qu'il fréquentait à Montmartre, au "Bateau Lavoir"...
20/08/2020

Max Jacob, ami de Guillaume Apollinaire, de Modigliani et de Picasso, qu'il fréquentait à Montmartre, au "Bateau Lavoir". Il y vivait une vie de bohème avant de se retirer à Saint-Benoît Sur Loire, où il se consacra à sa foi catholique. C'est là qu'il fut arrêté par les collaborateurs des nazis, avant de mourir sur le chemin des camps de concentration.

Quelques moments magiques photographiée cette nuit. Nous étions bien heureux d'accueillir les amis Irina et Guillaume Ga...
19/08/2020

Quelques moments magiques photographiée cette nuit. Nous étions bien heureux d'accueillir les amis Irina et Guillaume Garnier De Barros qui nous offrirent un beau moment de musique et poésie avec la complicité de Guillaume Perrier (luth oriental), et d'un autre Guillaume (hautbois & piano). Prochain rendez-vous, vendredi soir.

On se voit ce soir pour boire ensemble quelques vers de l'eau de vie de poésie ? Ouverture du Club à 20 heures. Début du...
18/08/2020

On se voit ce soir pour boire ensemble quelques vers de l'eau de vie de poésie ? Ouverture du Club à 20 heures. Début du récital à 22 heures.

"Petits poèmes en prose", Charles Baudelaire.
17/08/2020

"Petits poèmes en prose", Charles Baudelaire.

Un soir de demi-brume à LondresUn voyou qui ressemblait àMon amour vint à ma rencontreEt le regard qu'il me jetaMe fit b...
15/08/2020

Un soir de demi-brume à Londres
Un voyou qui ressemblait à
Mon amour vint à ma rencontre
Et le regard qu'il me jeta
Me fit baisser les yeux de honte

Je suivis ce mauvais garçon
Qui sifflotait mains dans les poches
Nous semblions entre les maisons
Onde ouverte de la Mer Rouge
Lui les Hébreux moi Pharaon

Oue tombent ces vagues de briques
Si tu ne fus pas bien aimée
Je suis le souverain d'Égypte
Sa soeur-épouse son armée
Si tu n'es pas l'amour unique

Au tournant d'une rue brûlant
De tous les feux de ses façades
Plaies du brouillard sanguinolent
Où se lamentaient les façades
Une femme lui ressemblant

C'était son regard d'inhumaine
La cicatrice à son cou nu
Sortit saoule d'une taverne
Au moment où je reconnus
La fausseté de l'amour même

Lorsqu'il fut de retour enfin
Dans sa patrie le sage Ulysse
Son vieux chien de lui se souvint
Près d'un tapis de haute lisse
Sa femme attendait qu'il revînt

L'époux royal de Sacontale
Las de vaincre se réjouit
Quand il la retrouva plus pâle
D'attente et d'amour yeux pâlis
Caressant sa gazelle mâle

J'ai pensé à ces rois heureux
Lorsque le faux amour et celle
Dont je suis encore amoureux
Heurtant leurs ombres infidèles
Me rendirent si malheureux

Regrets sur quoi l'enfer se fonde
Qu'un ciel d'oubli s'ouvre à mes voeux
Pour son baiser les rois du monde
Seraient morts les pauvres fameux
Pour elle eussent vendu leur ombre

J'ai hiverné dans mon passé
Revienne le soleil de Pâques
Pour chauffer un coeur plus glacé
Que les quarante de Sébaste
Moins que ma vie martyrisés

Mon beau navire ô ma mémoire
Avons-nous assez navigué
Dans une onde mauvaise à boire
Avons-nous assez divagué
De la belle aube au triste soir

Adieu faux amour confondu
Avec la femme qui s'éloigne
Avec celle que j'ai perdue
L'année dernière en Allemagne
Et que je ne reverrai plus

Voie lactée ô soeur lumineuse
Des blancs ruisseaux de Chanaan
Et des corps blancs des amoureuses
Nageurs morts suivrons-nous d'ahan
Ton cours vers d'autres nébuleuses

Guillaume Apollinaire,
La Chanson du Mal Aimé
(Extrait)

Ce vendredi et samedi, on prévoit grand soleil sur Paris, et vers 21 heures, au Club des Poètes, un envol de poèmes en p...
13/08/2020

Ce vendredi et samedi, on prévoit grand soleil sur Paris, et vers 21 heures, au Club des Poètes, un envol de poèmes en provenance de tous les temps et de tous les pays. Nous serions très heureux de partager ce moment avec vous. Victor Hugo sera des nôtres. Apollinaire aussi.

Je t'attendais ainsi qu'on attend les navires Dans les années de sécheresse quand le bléNe monte pas plus haut qu'une or...
13/08/2020

Je t'attendais ainsi qu'on attend les navires
Dans les années de sécheresse quand le blé
Ne monte pas plus haut qu'une oreille dans l'herbe
Qui écoute apeurée la grande voix du temps

Je t'attendais et tous les quais toutes les routes
Ont retenti du pas brûlant qui s'en allait
Vers toi que je portais déjà sur mes épaules
Comme une douce pluie qui ne sèche jamais

Tu ne remuais encor que par quelques paupières
Quelques pattes d'oiseaux dans les vitres gelées
Je ne voyais en toi que cette solitude
Qui posait ses deux mains de feuille sur mon cou

Et pourtant c'était toi dans le clair de ma vie
Ce grand tapage matinal qui m'éveillait
Tous mes oiseaux tous mes vaisseaux tous mes pays
Ces astres ces millions d'astres qui se levaient

Ah que tu parlais bien quand toutes les fenêtres
Pétillaient dans le soir ainsi qu'un vin nouveau
Quand les portes s'ouvraient sur des villes légères
Où nous allions tous deux enlacés par les rues

Tu venais de si loin derrière ton visage
Que je ne savais plus à chaque battement
Si mon cœur durerait jusqu'au temps de toi-même
Où tu serais en moi plus forte que mon sang.

René Guy Cadou
IN "Quatre poèmes d'amour à Hélène"

Adresse

30 Rue De Bourgogne
Paris
75007

Métro Varenne ou Invalides ou Solférino

Heures d'ouverture

Lundi 11:45 - 14:45
Mardi 20:30 - 00:00
Mardi 11:45 - 14:45
Mercredi 11:45 - 14:45
Jeudi 11:45 - 14:45
Vendredi 20:30 - 01:30
Vendredi 11:45 - 14:45
Samedi 20:30 - 01:00
Samedi 11:45 - 14:45

Téléphone

01 47 05 06 03

Prestations de service

  • Catering
  • Groups
  • Kids
  • Reserve
  • Waiter
  • Walkins

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Club des Poètes publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Club des Poètes:

Vidéos

événements/lieux á proximité


Autres Lieu de spectacles et de tenue d’évènements à Paris

Voir Toutes