La Péniche Adélaïde

La Péniche Adélaïde La Péniche Adélaïde est un lieu de fabrique de créations artistique et centre de ressources des Péniches Culturelles.
(1)

06/06/2020
b-Ateliers

b-Ateliers

C'est ce soir ! 21h30. Démarrage Quai de la Seine (après Jaurès) pour passer sous le pont de Crimée vers la Villette et demi tour. Durée 1h..1h30...

Évènement gratuit que vous suivrez en marchant sur les quais (quai de Loire ou quai de la Seine).

06/06/2020
beau l'espoir

Ce soir à 21h30, venez vous promener sur le bord des quais de La L'Oire.
Face au bar Ourq (Jaures) en allant vers la Villette, vous verrez au loin sur l'eau la dérive poétique et musicale des b-Ateliers sur la péniche Adelaïde.
Durée 1h...Evènement gratuit.

b-Ateliers
05/06/2020

b-Ateliers

Ni le vent, ni la pluie n'arrête les b-Ateliers pour des répétitions.
Samedi, pas de pluie , venez nous suivre sur le bord des quais pendant 1h30... à partir de 21h30
Nous commençons à côté de la péniche Antipode, vers le pont de Crimée, nous poursuivrons vers la Villette et reviendrons sur nos pas.

Évènement gratuit évidemment... car les quais sont libres d'accès à toutes et tous...

La Péniche Adélaïde's cover photo
03/06/2020

La Péniche Adélaïde's cover photo

03/06/2020
beau l'espoir

Beau l'espoir!
jusqu'à ce que la nuit soit noire
Samedi 6 Juin à la tombée du jour:
les b-Ateliers vous emmènent en voyage depuis le bassin de la Villette jusqu'à la nuit noire

Comment c'était, déjà? Et après, comment ça sera?

Au sortir d'un trop long sommeil comateux, le présent embrume nos souvenirs, noircit nos a-venir, bride nos élans et masque nos sourires. Alors, on commence par s'étirer un peu, et puis on voit réapparaître un puis deux puis trois puis quinze visages autour de soi.
Le sol bouge? Pas d'inquiétude, c'est l'Adélaïde qui quitte le quai. Tranquillise-toi mon ami, ça ne remue pas tant que ça. Tu aimerais bien savoir où on va? Moi aussi, mais au fond, je crois qu'on va surtout profiter du voyage. Ouvrir de grands yeux, fêter le printemps, enterrer les morts et réparer les vivants, sentir tout ce que le monde a d'étrange, danser contre tout ce qu'il a de fossilisant, tout nettoyer, tout dégueulasser, chanter pourquoi pas, regarder très fort, se trouver très beaux. Si ça se trouve, on fera tanguer le monde, si ça se trouve on décrochera la lune, ou bien on disparaîtra. Dans tous les cas, j'ai beau l'espoir.

Samedi 6 juin

À la tombée du jour et jusqu'à ce que la nuit soit noire*...

Entre le bassin de la Villette et le carrefour des canaux, plus loin peut-être, suivez depuis le quai la Péniche Adélaïde. Dérive poétique et musicale par les b-Ateliers.

À samedi!

*à titre indicatif la nuit tombe vers 21h30 à Paris ces jours ci...

https://youtu.be/cbXJDBQO3Jk

La Péniche Adélaïde's cover photo
30/04/2020

La Péniche Adélaïde's cover photo

30/04/2020
Mélanie Margage

Chers Amis, spectateurs et artistes,

Je pense à vous, à votre quotidien, vos espoirs, vos utopies mis à mal par cette pandémie.
Je pense à vous et je m’attriste devant cette situation d’impuissance dans laquelle on a été poussé jour après jour.

Allons-nous laissons mourir le spectacle vivant ? Nous sommes inondés de retransmissions, de captations, de streamings passionnants, mais ce n’est pas du spectacle vivant ! Cela peut s’avérer un bon « divertissement » pendant un mois ou deux mais cela ne remplacera jamais le spectacle vivant, collectif, lieu de débats et de la mimésis et de la catharsis.

Messieurs les décideurs, pourquoi annuler les festivals et les programmations ? Ne sommes-nous pas assez intelligents pour assurer des représentations avec les gestes barrières qui s’imposent ? Ne sommes-nous pas assez imaginatifs pour inventer une forme de représentation qui nous préserve au mieux de la contagion ? Les masques, masque de comédia del Art, de tragédie, ou bal masqué, nous connaissons, c’est notre domaine !

Bien évidemment il ne s’agit pas de maintenir les festivals et les représentations en l’état, il s’agit d’inventer des alternatives artistiques, ludiques, poétiques qui soient l’expression de ce que nous vivons et maintiennent le festif et le collectif tout en garantissant les gestes barrières.

Au lendemain de cette crise, nous n’aurons qu’un seul désir, c’est de se retrouver, de renouer avec le collectif. Et quel est le lieu de partage par excellence si ce n’est le spectacle vivant ?
Messieurs les décideurs vous allez renvoyer nos enfants à l’école, rouvrir nos usines, nos laboratoires, nos transports en commun et nous ne saurions pas assurer le bon déroulement d’une représentation ou d’un concert ?
Ne devrions-nous pas apprendre à vivre « avec le virus » plutôt que « contre le virus » ?

Faites-nous confiance, faites confiance à tous nos artistes, tous nos hommes et femmes de bonne volonté, nous saurons trouver la cohabitation, le dialogue, la tolérance « avec le virus » comme avec l’ensemble des habitants de cette planète.

Pour notre part nous nous sommes attelez à ce chantier avec enthousiasme et nous ne manquerons pas de vous proposer des spectacles qui mettent en scène les gestes barrières.
En attendant voici une petite mélodie du confinement chantée par Mélanie Margage de la classe de scène de l’école normale de musique de Paris-salle Cortot où j’ai la chance d’enseigner.

https://youtu.be/rp1T7lAUXt4

Toutes mes amitiés, prenez soin de vous, de votre imaginaire et de votre sensibilité.

A très vite donnez-moi de vos nouvelles, cela me ferait plaisir !

Mireille Larroche

La Péniche Adélaïde's cover photo
05/03/2020

La Péniche Adélaïde's cover photo

La Péniche Adélaïde's cover photo
18/02/2020

La Péniche Adélaïde's cover photo

12/01/2020
Yves Prin Portrait Lyrique

Chers amis,

Je vous souhaite une belle et heureuse année 2020, pleine de musique, de chant et de théâtre.
Pour fêter ce passage d’une année à l’autre j’ai demandé à Michèle Larivière, dans le cadre de la série « transmettre le spectacle vivant ? », de relier le passé au présent. Elle vient d’achever la réalisation d’un très très joli film de 5’ sur Yves Prin à propos d’Instantanés-Actualités, le premier spectacle de la Péniche Opéra, créés en 1981.
Voilà une réflexion pleine d’émotion et de tendresse, sur le théâtre musical. Presque 40 ans après Yves Prin revient sur son expérience. C’est beau, vivant, plein d’enthousiasme !

Yves Prin fêtera ses 70 ans de carrière en juin prochain. Nous serons au rendez-vous et ne manquerons pas de vous tenir informés. D’ici là n’hésitez pas à visionner ce petit film savoureux de Michèle et à consulter l’onglet du spectacle sur le site.
https://www.youtube.com/watch?v=7P88PlhHdQU

Pour l’occasion, avec l’aide d’IREMUS nous avons mis à jour toutes les informations (photos, articles de presse, programme, bandes sons etc…) sur cette création qui réunissait les compositrices et compositeurs : Françoise Barrière, Pascal Dusapin, Détlev Fieffer, Felix Ibarorondo, Graciane Finzi, François Bernard Mache, Nicolas Frize, Katori Makino, Monic Cecconi, Antoine Duhamel, Renaud Gagneux, Patrice Mestral, Claude Prey, Yves Prin ! Et oui c’est impressionnant !

http://www.penicheadelaide.com/portfolio/actualite/
http://www.penicheadelaide.com/portfolio/instantanes/

Et les artistes : Béatrice Cramoix, Pierre Danais et Ivan Mathiakh ou Jackie Ragot sous la direction de Jacques Pernoo ou Michel Swierczerwski ou Dominique MY.
Dans une scénographie et des costumes de Christian Narcy
Un livret réunissant des articles de journaux de 1981 et 1982 mis en forme par Jean Pierre Lemesles.

Si par hasard vous avez des documents ou des témoignages sur ce spectacle n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Bon visionnage, bonne lecture, bons souvenirs à partager…. Et surtout que la résistance contre toutes les morosités vous accompagne tout au long de l’année ! Haut les cœurs.

Je vous embrasse

Mireille Larroche

La Péniche Adélaïde's cover photo
12/01/2020

La Péniche Adélaïde's cover photo

La Péniche Adélaïde's cover photo
28/12/2019

La Péniche Adélaïde's cover photo

La Péniche Adélaïde's cover photo
10/12/2019

La Péniche Adélaïde's cover photo

La Péniche Adélaïde's cover photo
25/11/2019

La Péniche Adélaïde's cover photo

Les b-Ateliers font leur rentréeDimanche 3 Novembre 18h  Dino Martini's ShowClément Beauvoir  -   Joseph RobinneOctobre ...
01/11/2019

Les b-Ateliers font leur rentrée
Dimanche 3 Novembre 18h

Dino Martini's Show
Clément Beauvoir - Joseph Robinne

Octobre 2019.

Il fait beau, mais pas trop. Il fait gris, mais pas vraiment. Le temps est incertain. Et vous aussi. Oui, vous là, ne faites pas l’innocent(e). Vous traînez votre ennui quai de la Loire, mains dans les poches, œil aux aguets, à la recherche d’une péniche rouge et verte qui frémit encore parfois à l’horizon de vos rêves quand, à l’aube naissante, vous songez à un passé joyeux plein de spectacles impromptus, de concerts chatoyants, de repas inoubliables et de problèmes techniques inédits.

Elle n’est plus là, la belle Adélaïde, et votre cœur se serre. Votre regard tombe sur l’autre quai, en face. « Nouvelle rive, nouvel espoir » songez-vous, tant il est vrai que vous, la poésie, c’est votre truc. Pris d’un élan subit vous franchissez le pont, prenez à droite sur le quai de Seine, et c’est là que… Quoi ? Qui ? Comment ? Non, non, ce n’est pas vrai, ce n’est pas possible, ce n’est pas elle ? Non. En effet. C’est l’Antipode. Vous vous êtes enflammé(e) trop vite.

Juste derrière par contre, oui, oui, c’est bien elle, c’est bien nous , l’Adélaïde remplie de ses joyeux b-Ateliers qui s’activent à vous préparer moult événements plus folichons les uns que les autres! Adieu idées noires, adieu soirées tristes, adieu l’Emile, je t’aimais bien, vous rugissez joyeusement et foncez prendre toutes les informations sur les spectacles à venir ! Qu’elle est douce la vie quand le charme opère au quai. De Seine.

Chers tous, chères toutes,

Coucou c’est nous !

Le 3 novembre, à 18h, nous reprenons nos aventures, et pour notre soirée d’ouverture nous avons la joie d’accueillir à nouveau le grand, l’immense, le multiple, le cocasse, le fabuleux Dino Martini, avec son charme et ses faux airs de Clément Beauvoir, pour son Dino’s show ! Entouré (ou pas) de ses Dino’s girl, accompagné (sans aucun doute) de son fidèle Maurice, pianiste français, pour une nouvelle soirée spéciale musique brésilienne, avec tous ses invités dont nous ne désespérons pas de les voir venir un jour : Caetano Veloso, Chico Buarque, Tom Zé, le sublime maître o poetinha, Vinicius de Moraes, l'orchestre populaire de Salvador de Bahia, le chœur des indiens guaranis etc…
Nous vous garantissons, néanmoins et bouche en plus, de fabuleux tours de chant et de grands moments de poésie. Le tout accompagné d’un bon repas façon b-Ateliers, fait péniche, à déguster pendant le spectacle !

Et nous profiterons de cette soirée de retrouvailles pour faire une petite présentation de saison et vous annoncer les nombreux événements à venir.
Nous pouvons d’ores et déjà vous dire que, dès le 10 novembre, nous revenons avec un apéro courts métrages puis le 24 novembre nouvelle soirée cinéma avec le retour « D’un peu de navet nanar », diffusion de nos meilleurs pires films préférés !


Alors venez nous retrouver à notre nouvelle adresse, face au 59 quai de Seine, pour cette soirée de reprise, toujours à prix libre, libre à vous de nous soutenir, de nous pousser à continuer, libre à vous de nous aider à continuer ce système d’échange et de confiance !

D’un quai à l’autre, les b-Ateliers restent joyeusement vôtres !

b-Ateliers
25/09/2019

b-Ateliers

Répétition cabaret " Tout ira plus ou moins bien jusqu'à ce que.." .
Ce matin Isabelle Ernoult, Joseph Robinne et la Chaise.
Venez dimanche à la Roche Guyon à 13h.

Après une navigation rocambolesque sur des canaux avec 60 cm d’eau, nous voici enfin de retour ! Comme chez les Shadocks...
21/09/2019

Après une navigation rocambolesque sur des canaux avec 60 cm d’eau, nous voici enfin de retour ! Comme chez les Shadocks, nous avons été dans l’obligation de prendre de l’eau derrière nous pour la mettre devant nous !!! Mais nous voilà, la tête pleine de souvenirs de paysages, de visages, de spectacles…. 5 mois de tournée, quelle aventure !

Rejoignez- nous au Château de La Roche Guyon pour fêter nos retrouvailles.

Magnifique endroit ! La péniche y sera marrée le weekend du 28-29 Septembre pour y présenter :

Tout ira plus ou moins bien jusqu'à ce que….Cabaret – Repas des b-Ateliers

La péniche Adélaïde est un curieux poème. Laissez-vous conduire par la faune insolite qui tisse sur scène les fils emmêlés d’un cabaret joyeux et étrange, en poésie et en musique, où l’on discute notamment de la logique qui s’effrite, du temps qui se remonte, et de la recette de la soupe à gilets. Un spectacle absolument sous contrôle et en dégringolade, une réflexion profonde sur les mille et une façons de se rendre la fin du monde plus rigolote, le désespoir plus joli et sur les bienfaits de l’éclat de rire en situation de self-défense. En chansons, en poèmes et autres dérivations en tout genre, venez rêver avec nous le futur du passé qui n’est plus à venir tant il reste à faire. Et si ce n’est pas clair, vous n’aurez qu’à amener vos lampes !

Alors, au plaisir de vous accueillir à la Roche Guyon avant Paris où nous serons toujours amarrés au Bassin de La Villette mais à une autre adresse : face au 59 quai de Seine 75019 ; métro Riquet à partir du 1er Octobre.

Amicalement

Mireille Larroche

Culture et Agriculture par Marco HorvatLes « Salons de musique » de l'ensemble Faenza, pendant lesquels nous évoluons au...
30/08/2019

Culture et Agriculture par Marco Horvat

Les « Salons de musique » de l'ensemble Faenza, pendant lesquels nous évoluons au milieu du public, dialoguons et plaisantons avec lui, le prenons par la main pour une promenade dépaysante sur les chemins sinueux de la poésie et de la musique baroque suscitent bien souvent l'émerveillement.

Dans l'atmosphère intime et chaleureuse du bateau transformé pour une soirée en « ruelle » (salon) du Grand Siècle, dans une lumière tamisée par les reflets de l’eau qui se déversent à travers les hublots, les instruments anciens – théorbe, guitare baroque, basse de viole, épinette, vièle, posés sur les tables et les guéridons – font entendre un à un leurs voix mystérieuses et singulières. Le « Salon de musique » de Faenza a ceci de particulier que nous – interprètes –découvrons le spectacle en même temps que le public, le programme de la soirée étant tiré aux cartes !

Il est rare que cette expérience – véritablement immersive – laisse indifférent, d’autant que, pour de nombreux spectateurs, il s’agit d’une véritable découverte de la musique et de la poésie baroques, quand ce n’est pas la première fois qu’ils se rendent à un concert de musique dite « savante ». Dans presque tous les cas, jamais les artistes n’ont été si proches, les voix tellement « à fleur de tympan » !

Les spectateurs s’attardent bien souvent pour partager leur ressenti avec nous. Celui d’une famille d’agriculteurs des alentours de Vitry-le-François nous a particulièrement touchés. Si les trois générations venues ce soir-là participer à un Salon de musique sur la péniche Adélaïde sont sensibles à la musique, seule la dernière la pratique. Ils ont l’habitude du concert mais c’est la première fois qu’ils entendent de la musique ancienne et c’est avec beaucoup de naturel et plus encore d’émotion qu’ils continuent, après le spectacle, le dialogue amorcé pendant la soirée.

On ne lésine pas sur la dépense : le champagne – les vignes ne sont pas loin - va vite finir de délier les langues. On se découvre – malgré le fossé imaginaire qui sépare le monde de la culture de celui de … l’agriculture – bien des affinités, bien des préoccupations communes. Celle de l’écologie, d’abord, de l’indispensable souci de la préservation des sols, qui est si proche de celui de la préservation des cerveaux et des cœurs. Celle de propager et de partager la musique sur des territoires peu irrigués par les grands flots culturels urbains : dans les banlieues, en territoire rural. On parle de se retrouver, peut-être à l’occasion du prochain spectacle de Faenza sur la péniche, quitte à parcourir en voiture les soixante kilomètre supplémentaires que l’Adélaïde aura parcourus d’ici là.

Ces rencontres de fin de concert sont souvent fugaces et sans suite, malgré l’authenticité des émotions partagées, et l’idée de se revoir fait le plus souvent long feu mais, dans ce cas, les belles paroles furent suivies d’effet et, deux semaines plus tard, la famille était au rendez-vous, augmentée de quelques membres. Nouveau tirage de tarots, nouvelles cartes, nouvelles émotions, nouveaux partages à l’issue du spectacle.

Entretemps, les rêves ont eu le temps d’être ruminés, réfléchis, examinés. Je n’ai jamais lâché celui de créer un « salon » permanent, ancré sur un territoire et une population, ouvert, où les gens pourraient se rencontrer non seulement pour entendre de la musique mais pour y vivre bien d’autres expériences conviviales. La famille d’agriculteurs, elle, a toujours voulu enrichir son activité d’une ouverture sur la culture. Qui sait si ces deux utopies – ô combien réalisables ! – ne pourraient se recouper, s’épauler l’une l’autre ? Si ce moulin du XVe siècle encore à restaurer, aux environs de la ferme familiale, ne pourrait être inauguré par un « Salon de musique » de Faenza et, de fil en aiguille, créer sur ce territoire une dynamique, un élan, où l’agricole et le culturel donneraient enfin au mot agriculture le sens qu’il pourrait, devrait avoir ?

L’avenir le dira !

Marco Horvat, Ensemble Faenza

Adresse

46 Quai De La Loire
Paris
75019

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque La Péniche Adélaïde publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à La Péniche Adélaïde:

événements/lieux á proximité


Autres Lieu de spectacles et de tenue d’évènements à Paris

Voir Toutes