Librairie La Comète

Librairie La Comète La Comète, c’est un espace dédié à la photographie, vivante et audacieuse : une sélection éclectique de livres et des évènements toute l’année !

La monographie d'Erwin Wurm (RVB Books), dans le cadre de l'exposition à la Maison Européenne de la Photographie, est ar...
23/05/2020
Blind - DERRIÈRE L’IMAGE - Pointe à l'oeil

La monographie d'Erwin Wurm (RVB Books), dans le cadre de l'exposition à la Maison Européenne de la Photographie, est arrivé ! L'occasion de plonger dans le travail de l'artiste en attendant que les portes de la MEP rouvrent... 👀

A l’occasion de l’exposition Erwin Wurm, Photographs à la Maison Européenne de la Photographie (suspendue en raison de l'épidémie de Covid-19), Blind décrypte une image de cet artiste autrichien de l’absurde, dont la dimension photographique de l’œuvre est ici célébrée.

Des exemplaires signés du beau livre " Amour " de Claudine Doury sont disponibles à la librairie ! ❤️ - Chose Commune -
23/05/2020
Amour

Des exemplaires signés du beau livre " Amour " de Claudine Doury sont disponibles à la librairie ! ❤️ - Chose Commune -

En une quinzaine de tirages, Claudine Doury retrace son odyssée sibérienne au long du fleuve Amour, entre 1991 et 2018,

22/05/2020

[FOCUS] Thomas Sauvin récolte depuis 2009 des négatifs abandonnés dans une zone de recyclage au nord de Pékin pour son projet « Beijing Silvermine ». Le livre « 17 18 19 », issu de ce fonds photographique, rassemble des clichés provenant d'un centre de détention de la ville entre 1991 et 1993. Quelques temps avant le confinement, l'artiste et collectionneur est venu nous parler de cet ouvrage paru chez Void (et on en a profité pour lui poser quelques questions !).

Pendant plus de 14 ans, le photojournaliste Jean Gaumy a capturé la rude réalité des pêcheurs qui travaillent sur les ch...
22/05/2020

Pendant plus de 14 ans, le photojournaliste Jean Gaumy a capturé la rude réalité des pêcheurs qui travaillent sur les chalutiers. « Pleine Mer » (Éditions de La Martinière Arts – 2001) rassemble ce travail dans un ouvrage très immersif, que Vincent - The Eyes - admire particulièrement.

« Le choix de ce troisième livre est certainement commandé par mon tropisme pour la mer... Mais, plus encore, « Pleine Mer » de Jean Gaumy représente pour moi un objet exemplaire. Par ses photographies au plus près de marins pêcheurs en action dans la tempête, qui signent la faculté des grands photographes à savoir se placer - et nous amener - au cœur des histoires, au milieu des hommes. Tout autant par sa conception - réalisée en collaboration avec les éditions Xavier Barral -, où tout, de la mise en page radicale, au choix du papier et de l'encrage, contribue à nous donner l'illusion d'être à bord aux côtés des marins - d'aucun en aurait presque le mal de mer... »

À l’occasion d’une installation et d’une lecture à la librairie autour de The Anonymous Photo Project, Vincent (The Ey...
15/05/2020

À l’occasion d’une installation et d’une lecture à la librairie autour de The Anonymous Photo Project, Vincent (The Eyes) a découvert « Histoire de familles » de Justine Lévy (Flammarion – 2019), recueil alliant les textes mélancoliques et teintés d’humour de l’autrice à des photographies d’archives :

« J'ai toujours pensé que le « système » enfermait tout dans des cases. Ainsi la photographie a elle aussi été placée à part, isolée dans sa « niche »au lieu de rester au cœur du monde. C'est pourquoi je suis toujours sensible aux propositions éditoriales décloisonnées, comme cette collection créée par Flammarion autour du fonds de photographies anonymes « The Anonymous Project ». Les "histoires de familles" amenées par Justine Lévy dans un des premiers volumes en est pour moi un coup de maître : l'image est là, à portée d'imaginaire, de mémoire, de symbole et d'universel. À lire et voir absolument... »

Vincent Marcilhacy a co-fondé The Eyes Publishing en 2013. Il est également en charge de la communication du groupe Pi...
14/05/2020

Vincent Marcilhacy a co-fondé The Eyes Publishing en 2013. Il est également en charge de la communication du groupe Picto et du développement de Picto Foundation, fonds de dotation du laboratoire Picto. À la direction artistique de la librairie, cet amoureux des livres a été profondément touché par « Pigalle People. 1978-1979 » de Jane Evelyn Atwood édité par Le Bec en l'air en 2018.

« Ma plus belle expérience d'éditeur restera sans doute pour longtemps celle de la réédition des « Amies de Place Blanche » de Christer Stromhölm en 2013 avec la complicité de Nana et Jackie, deux amies de Christer au tournant des années 60 (en couverture et en 4e de couverture de notre édition). Quelques années plus tard, je découvre la série réalisée par Jane Evelyn Atwood au même endroit près de vingt ans plus tard. Un choc... à la fois sensible et intense. Cette fois-ci le regard d'une femme sur les communautés de Pigalle. Et ce qui me frappe probablement le plus est le parallèle sensible et altruiste entre la présence de l'un, plus existentielle, et le regard de la seconde, plus relié à l'enquête. En réalité il s'agit là d'auteurs, d'œuvres et d'ouvrages essentiels pour comprendre notre nature humaine fragile et sentimentale. »

Lors de Les Rencontres d'Arles Photographie 2016, Pauline fut marquée par l’exposition « On Abortion and the repercussi...
13/05/2020

Lors de Les Rencontres d'Arles Photographie 2016, Pauline fut marquée par l’exposition « On Abortion and the repercussions of not having access » de Laia Abril.

« L’artiste expose l’histoire de l’avortement : des instruments archaïques utilisés aux raisons pour lesquelles les femmes y ont recours, Laia Abril montre les conséquences du manque d’accessibilité et de sécurité de cet acte. J’ai trouvé ce travail pluridisciplinaire très immersif entre portraits, témoignages, archives ou encore installations (je me rappelle particulièrement le monticule de cintres). L’enquête photographique est rassemblée dans l’ouvrage « On Abortion » publié par Dewi Lewis Publishing en 2017, qui a obtenu le Prix Aperture/Paris Photo du livre de l’année en 2018. Il s’agit de la première partie de son projet « A History of Misoginy », qui apporte un éclairage pluriel et salutaire sur la condition des femmes, qui n’a rien de naturel, et surtout, rien de définitif. Le chapitre 2, « On Rape and the miscarriages of justice », est actuellement exposé à la Galerie Les filles du calvaire.

Les fameux ouvrages à la couverture noire ont également ouvert les portes de la photographie à Pauline. Elle se souvi...
12/05/2020

Les fameux ouvrages à la couverture noire ont également ouvert les portes de la photographie à Pauline. Elle se souvient d’être tombée sur le PhotoPoche dédié à Duane Michals dans les rayons de la bibliothèque de sa fac bretonne. :

« J’y découvrais les récits fantasmagoriques du photographe américain, petits contes photographiques peuplés de corps fragmentés. Terriblement imaginatifs, ses clichés, souvent en séquence, jouent avec le cadrage, le flou ou encore la double exposition, dépassant alors les conventions de l’époque. Les manipulations et mises en scène sont toujours au service d’une histoire ou d’une pensée, abordant la photographie comme un outil de réflexion ontologique. Une expérimentation aussi malicieuse que mélancolique, questionnant le rapport au temps, à la mort et à la bizarrerie intrinsèque de l’humanité. » // Actes Sud

Pauline Boscher se charge de la communication de La Comète et est libraire aux côtés de Marc Pussemier. L'une de ses pre...
11/05/2020

Pauline Boscher se charge de la communication de La Comète et est libraire aux côtés de Marc Pussemier. L'une de ses premières émotions à l'image ?

« Les photographies noir et blanc de Francesca Woodman (1958 - 1981). Je ne me lasse pas de la composition fascinante des clichés, intégrant ingénieusement la photographe dans les décors, entre ange et chimère, ombre et lumière. Il s’agit d’une interrogation artistique, empreinte d'onirisme, autour notamment de la place des corps des femmes dans l'espace. Elle donne à voir une auto-représentation libératrice et complexe, délestée du regard masculin. « Devenir un ange » Atelier EXB / Éditions Xavier Barral (2016) rassemble tout ceci dans un format parfait à la facture impeccable, faisant honneur à la création fulgurante de cette artiste, qui se suicida à 22 ans. »

Pour son troisième ouvrage, Marc souhaite partager « Juliette » de Denis Dailleux, édité par Le Bec en l'Air en 2019. En...
09/05/2020

Pour son troisième ouvrage, Marc souhaite partager « Juliette » de Denis Dailleux, édité par Le Bec en l'Air en 2019. En parallèle des images (36 photographies en noir et banc), il fut également frappé par la beauté des textes de Denis Dailleux et de Marie-Hélène Lafon qui les accompagnent.

« En cette période de pandémie, mes pensées vont aussi vers nos aînés enfermés chez eux ou en établissements spécialisés. J'ai eu envie de reprendre « Juliette », ce livre au format agréable à feuilleter. Denis Dailleux est un photographe que j'affectionne particulièrement. J'avais déjà dit beaucoup de bien de son livre « Ghana » paru chez le même éditeur. Juliette était la grand-tante de Denis. C'était une paysanne vivant dans un petit village de l'Anjou. Femme fière, qui pouvait paraître revêche, silencieuse comme souvent les paysans. Entre Juliette et Denis s'établit une grande complicité. Pendant une quinzaine d'années, Juliette s'est prêtée aux jeux de la mise en scène photographique. Les portraits sont d'une force saisissante. Le regard de Juliette me transperce l’âme. C'est quelques fois une aristocrate en blouse de travail qui me regarde, d'autres fois une paysanne âpre à la besogne. Il y a de la grandeur chez cette femme. La vieillesse est belle malgré le naufrage. Me reviennent les paroles de Jacques Brel : « la pendule d'argent, qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend ». »

Pour Marc, Stephan Vanfleteren fait partie des grands. Son imposante monographie, « Present » publiée chez Uitgeverij Ha...
08/05/2020

Pour Marc, Stephan Vanfleteren fait partie des grands. Son imposante monographie, « Present » publiée chez Uitgeverij Hannibal / Hannibal Publishing en 2020 est l’une de ses préférées :

« Ne passez pas à côté de ce photographe ! Ce Belge très célèbre dans son pays est quasi-inconnu en France, si ce n'est des lecteurs du Monde car, chaque année, le quotidien lui demande de couvrir le festival de Cannes. Vanfleteren fête cette année ses 50 ans et le Fotomuseum Antwerpen - FOMU (musée de la photographie d'Anvers) vient de lui consacrer une importante rétrospective dont « Present » est le catalogue. Ce gros volume de près de 500 pages relate donc la carrière de ce touche-à-tout qui a entre autres couvert le génocide du Rwanda, documenté le Mur de l'Atlantique, arpenté beaucoup de territoires mais est surtout un remarquable portraitiste comme en témoignent par exemple le livre « Belgicum », qui s'interroge sur cette nation en train de disparaître (il s’agit de l’ouvrage de photographies qui s'est le plus vendu en Belgique), ou le livre sur la ville de Charleroi. Vanfleteren s'essaye également avec maestria à la nature morte et à la photographie de nu dans son atelier baigné par la lumière du jour. Le texte - en anglais - est une réflexion sur l’évolution de la photographie en général et sur le parcours personnel du photographe. »

Marc Pussemier fut agent de photographes pendant 25 ans. La réminiscence d’un rêve d’enfant l’invita à se reconvertir et...
07/05/2020

Marc Pussemier fut agent de photographes pendant 25 ans. La réminiscence d’un rêve d’enfant l’invita à se reconvertir et à monter sa librairie photographique en 2005. Celui qui est aujourd’hui le libraire de La Comète aime particulièrement l’ouvrage d’Arno Rafael Minkkinen paru chez Kehrer en 2019 :

« Ce livre de 330 pages contenant 270 photographies est divisé en 10 chapitres chaque fois préfacés par Minkkinen lui-même. Il comporte un grand nombre d’œuvres inédites. Ce photographe américain né en Finlande en 1945 est un exemple remarquable de continuité artistique. Durant 50 ans, il s'est toujours photographié en noir et blanc principalement dans la nature, sans assistant ni manipulation. À l'aide de son déclencheur à distance il met en scène son corps dans des compositions très poétiques et surréalistes, quelques fois teintées d'humour. Pour Minkkinen, l'homme fait partie intégrante de la nature. Il nous rappelle l’importance de ce lien que l'humanité a quelques fois tendance à oublier. »

Après des semaines d’une pandémie et d'un confinement inédits, nous reprenons un peu nos esprits. Toutes nos pensées von...
06/05/2020

Après des semaines d’une pandémie et d'un confinement inédits, nous reprenons un peu nos esprits. Toutes nos pensées vont d'abord à celles et ceux qui chaque jour nous soignent, nous nourrissent et nous protègent. Elles vont également aux plus fragiles et aux plus isolés-es d'entres nous, que cette période n'épargne pas. Nous n'avons pas eu le cœur de publier trop ici, mais ces derniers jours, nous avons ressenti le besoin de partager avec vous de la photographie, de celle qui questionne, qui émeut, qui (r)éveille. Les membres de l’équipe de la librairie vous présenteront donc dans les jours à venir trois livres photo qui les ont particulièrement marqués, et pourquoi. Nous espérons que cela vous changera les idées et vous inspirera, en attendant des jours meilleurs. Take care xx !

[FOCUS] Retour sur notre première installation « No More No Less » de Thomas Sauvin et Kensuke Koike ! Nous avions inter...
03/04/2020
9 Lives magazine

[FOCUS] Retour sur notre première installation « No More No Less » de Thomas Sauvin et Kensuke Koike ! Nous avions interviewé l'éditrice de ce beau livre, Marie Sepchat - TheM éditions - lors du vernissage 👇👀

[Vidéo] Suite aux mesures prises par le gouvernement face à la propagation du Covid-19, les lieux culturels et les librairies ont été les premiers à fermer leurs portes. En attendant que la librairie La Comète nous accueille à nouveau, nous avons souhaité revenir sur leurs interviews Focus. Voici leur seconde rencontre avec l’éditrice Marie Sepchat, de The(M) Editions, qui propose des livres objets impressionnants par leur créativité.

https://www.9lives-magazine.com/62168/2020/04/03/comete-rencontre-leditrice-marie-sepchat/

[FOCUS] Petit flash back sur notre première interview à La Comète : le photographe Alain Keler répondait à nos questions...
27/03/2020
9 Lives magazine

[FOCUS] Petit flash back sur notre première interview à La Comète : le photographe Alain Keler répondait à nos questions à l’occasion de la sortie de sa monographie « Journal d’un photographe » (Les Éditions de Juillet) ⬇️

[Vidéo] Suite aux mesures prises par le gouvernement face à la propagation du Covid-19, les lieux culturels et les librairies ont été les premiers à fermer leurs portes. En attendant que la librairie La Comète nous accueille à nouveau, nous avons souhaité revenir sur leurs interviews Focus. Voici leur première rencontre avec le photographe Alain Keler, à l’occasion de la sortie de son livre « Journal d’un photographe », paru aux Éditions de Juillet.

https://www.9lives-magazine.com/61870/2020/03/27/comete-rencontre-photographe-alain-keler/

16/03/2020

Chers-ères amis-es,

Face à l’évolution de la situation sanitaire et aux mesures prises par le gouvernement, nous sommes conscients-tes de la responsabilité qui est la nôtre.

La librairie sera fermée temporairement. 🔑

Pendant cette période exceptionnelle, nous restons joignables sur nos réseaux sociaux. 💌

Nous espérons vous retrouver très bientot pour reprendre le fil de nos rendez-vous autour de la photographie. 🤞

Restez chez vous. Parcourez vos étagères et (re)plongez dans vos livres photo fétiches ! Et surtout, prenez soin de vous et de vos proches. 💪💘

Pauline & Marc

Merci à Thomas Sauvin pour cette rencontre captivante autour du livre « 17 18 19 » (Void  éditions) , animée par Vincent...
13/03/2020

Merci à Thomas Sauvin pour cette rencontre captivante autour du livre « 17 18 19 » (Void éditions) , animée par Vincent Marcilhacy de l’équipe The Eyes ! Pour les absents-tes, ce bel échange a été filmé... on partage la vidéo très vite sur nos réseaux (de quoi occuper les jours à venir...!). Des exemplaires signés des empreintes digitales de l’artiste sont disponibles 🤙
.
.
.
.
.
.
.
.
.
#librairielacomete #photography #analogphotography #photobook #bookstore ✨

Mug shots & cie ce soir à la librairie ! Rencontrez l’artiste Thomas Sauvin autour de son livre « 17 18 19 » aux édition...
11/03/2020

Mug shots & cie ce soir à la librairie ! Rencontrez l’artiste Thomas Sauvin autour de son livre « 17 18 19 » aux éditions Void, ce soir à partir de 18h30 ! // Un Livre, Une Histoire | 17 18 19 - Thomas Sauvin modérée par The Eyes

On attendait avec impatience la dernière monographie de Stephen Shore chez Mack... elle est arrivée (et en plus, les exe...
10/03/2020

On attendait avec impatience la dernière monographie de Stephen Shore chez Mack... elle est arrivée (et en plus, les exemplaires sont signés) ! 💘
.
.
.
.
.
.
.
#librairielacomete #photography #photobook #books

L’artiste et chineur Thomas Sauvin viendra présenter demain l’intrigant « 17 18 19 », extrait de son projet Beijing Silv...
10/03/2020

L’artiste et chineur Thomas Sauvin viendra présenter demain l’intrigant « 17 18 19 », extrait de son projet Beijing Silvermine ! L’ouvrage, aux éditions Void, est une petite pépite regroupant des images vernaculaires issues d’un centre de détention chinois de 1991 à 1993.

Nous présenterons également une sélection de livres des belles éditions Void 🌚

// Un Livre, Une Histoire | 17 18 19 - Thomas Sauvin
.
.
.
.
.
.
.
#librairielacomete #photography #photobook #books #analogphotography #analog

10/03/2020
Focus #40 : Sophie Zénon

[FOCUS] Sophie Zénon présente à la librairie une installation unique autour de son ouvrage « Pour vivre ici » aux Éditions Loco, ainsi qu'une sélection d'éditions limitées. Lors du vernissage et d'une rencontre passionnante autour du livre d'artiste, elle a répondu à nos questions !

Nous sommes ravis-es d'accueillir la marraine du PRIX Levallois 2020 Jane Evelyn Atwood, le mercredi 18 avril pour la re...
09/03/2020
9 Lives magazine

Nous sommes ravis-es d'accueillir la marraine du PRIX Levallois 2020 Jane Evelyn Atwood, le mercredi 18 avril pour la rencontre Haïti : 10 ans après le séisme – Quelles représentations ?¨avec Corentin Fohlen - Photographer et Gaël Turine ainsi que la journaliste Valérie Marin la Meslée ! 🔥

[News] Pour sa 12ème édition, le PRIX Levallois fait peau neuve ! Catherine Dérioz et Jacques Damez, les directeurs artistiques du Prix depuis 3 ans, se sont entourés d’une nouvelle équipe de communication et ont choisi une marraine pour ce Prix 2020, il s’agit de la photographe Jane Evelyn Atwood. Vous souhaitez être le.a prochain.e lauréat.e pour remporter la dotation de 10000€ et être présenter dans une exposition itinérante ? Pour cela vous avez jusqu’au 2 mai pour envoyer votre dossier !

https://www.9lives-magazine.com/61329/2020/03/09/du-nouveau-pour-le-prix-levallois-2020/

Adresse

29 Rue Des Récollets
Paris
75010

Heures d'ouverture

Mardi 12:00 - 19:00
Mercredi 12:00 - 19:00
Jeudi 12:00 - 19:00
Vendredi 12:00 - 19:00
Samedi 12:00 - 19:00

Téléphone

+33140367896

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Librairie La Comète publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

événements/lieux á proximité


Commentaires

Nous sommes très heureuse d'annoncer que le livre de photographie de Philippe Ciaparra, « Paysages & Transfiguration », est disponible - à la libraire LA COMETE - « Paysages & Transfiguration », un livre au format 30 x 30 cm, 96 pages regroupant cinquante photographies en trichromie sur papier Munken Lynx non couché, couverture tissu vert empire avec incrustation d’image. ISBN : 9782374390277 Ouvrage réalisé en France dans le respect de l’environnement. k éditeur • 2020 Librairie La Comète​ https://www.kediteur.com/livres/Paysages_et_Transfiguration/Philippe_Ciaparra.html
eh oui, ça change ! (en bien)
Longue vie à la Comète !