Festival des 168 Heures

Festival des 168 Heures Page officielle du festival du "Festival Des 168 Heures" PRÉSENTATION DU FESTIVAL Le principe de ce festival unique est de regrouper au sein d'un même lieu, dans une même atmosphère et dans le même but, des équipes dirigées par des jeunes réalisateurs, afin que tous ensemble participent à un grand projet commun de création.
(1)

Chacune des équipes doit, en 168 heures, écrire, tourner et monter un film unique qui constituera la sélection du festival. Ce qui, fait l'originalité et la beauté de ce festival est le fait qu'il propose pour la première fois la mise en commun d'un lieu dédié à la seule création cinématographique à plusieurs groupes, au même moment. Des contraintes, des lieux imposés, des dates, sont des éléments courants au sein des festivals de cinéma mais le Festival des 168 Heures offre une expérience créatrice liée à la rencontre et au partage. En faisant vivre et travailler des équipes de tournage dans le même espace, le but du festival est d’encourager et d’observer un élan artistique issu de la création d’une communauté dont le but est la réflexion et le travail afin d’aboutir à une oeuvre cinématographique. Car si les travailleurs du cinéma se croisent souvent entre deux projets, avant, pendant ou après un film, il est extrêmement rare de pouvoir partager le processus de création d’un film avec quelqu’un d’extérieur. Le festival propose une semaine, durant laquelle il faudra créer. Il s’agit de donner aux équipes un temps restreint pour faire un film, de faire bouillonner les esprit le temps d’une semaine. Mais il s’agit aussi de l’occasion de faire un film. Si bien des tournages sont avortés avant même leur préparation par faute de temps, d'envie, de moyens, de personnel, ici, le film doit être fait et il le sera. Cette urgence est un point fondamental qui, de bien des façons, pousse à la création, à l'idée et qui, nous en sommes convaincus, est l'élément déclencheur de grandes choses. DÉROULEMENT DU FESTIVAL ET MODALITÉS → ÉQUIPES : Chaque équipe se compose d'un maximum de cinq personnes et d’un minimum de deux personnes. Chaque participant(e) peut, et devra le plus souvent, incarner différents rôles pour les besoins du film. Les réalisateurs(-trices) sont encouragé(e)s à constituer une équipe complète, à la fois dans un but pratique de réalisation du film mais aussi afin de profiter au mieux d'une variété d'esprit dans un but de qualité. → FILMS : Les films, le format, la durée, le style, le genre, les sujets, les supports ne dépendent que de la volonté des participant(e)s. Nous ne voulons en aucun cas influer le processus créatif imposant une contrainte sur ce qui compose ou définit les films. Ils devront cependant bien être réalisés lors des 168 heures imparties. → ORGANISATION DES TOURNAGES : Le déroulement des tournages étant totalement libres, il n’est imposé aucune règle. Deux points doivent-être, cependant, abordés. Tout d'abord, il est interdit, pour des raisons logiques et artistiques, de documenter au sein d’un film le festival en lui-même. Sera sanctionné toute quelconque intention documentaire ou fictionnelle usant du festival en lui-même comme sujet ou personnage. Le second point consiste en l'organisation des tournages au sein de la maison du festival. Le Festival des 168 Heures met en place une carte des lieux partenaires ou publics de tournage. Il est vivement conseillé de s’y reporter afin de gagner du temps sur les repérages. Il est cependant possible d’utiliser le lieux même du festival comme décor de tournage avec l’accord au préalable de l’organisation. → DÉROULEMENT CONCRET : Une fois les participants installés l’organisation propose un dîner de présentation du festival et de rappel des règles concernant le déroulement de la semaine de réalisation, des jours de projections et des règles en fonctions du lieu de l’édition. Une présentation des équipes et du travail des réalisateurs précèdera le lancement de la compétition. Le festival se lance officiellement à la suite de ce rassemblement, à 23h59. À partir de ce moment là, chaque équipe est autorisée à quitter le lieu commun et à travailler sur son projet. Chaque film devra alors être rendu exactement sept jours plus tard (168 heures) à 23h59. Un film non terminé, dont le montage n'est pas fini devra être rendu sous peine de ne pas participer à la sélection de l’édition. À l’inverse tout projet terminé avant la date limite ne pourra être rendu que le dernier jour du festival à partir de 20h. Si cela peut sembler problématique pour certains ce choix nous semble normal afin d’encourager les équipes à penser leur projet sur la semaine entière et à utiliser tout le temps offert. L’expérience prouve qu’il faut plus que 168 heures pour faire un film et que chaque équipe travaille sans ralentir pendant chaque instant qui leur est accordé. → AIDE AUX ÉQUIPES EN TOURNAGE: Afin de favoriser le bon déroulement du festival et de permettre les meilleures conditions possibles, l’organisation sur place est à disposition des participants pour tout renseignement ou aide. Le festival met en place une liste de lieux de tournage conçue en partenariat avec les institutions et les particuliers aux alentours du festival. Il sera donc offert à chaque équipe la possibilité de tourner dans des endroits uniques, privés ou publics, afin de pouvoir au mieux refléter dans les films l’expérience de tournage mais aussi de vie au sein d’une région, d’un lieu. → AU SEIN DU LIEU COMMUN : Le lieu commun constitue le point de repli, d'attache, de toutes les équipes. Les repas sont assurés à heures fixes, pour l’ensemble des participants. Il est possible de ne pas y participer pour les besoins du tournage. Un panier repas sera alors préparé si la demande a été faite le matin même au plus tard. Une soirée de fin de festival sera organisée sur place après la remise des prix et le visionnage des films lors de la première soirée de projection.

Mission: Promouvoir la création cinématographique et une expérience communautaire artistique.

Fonctionnement normal

Festival des 168 Heures's cover photo
16/12/2020

Festival des 168 Heures's cover photo

Le Festival des 168 Heures soutient à son tour l'initiative en aide aux institutions de la culture et du cinéma. Rendez-...
15/12/2020

Le Festival des 168 Heures soutient à son tour l'initiative en aide aux institutions de la culture et du cinéma.

Rendez-vous devant vos salles !

Le Ciné 104 soutient l'initiative des spectateurs qui se rassembleront mardi 15 décembre à 17h30 devant leur cinéma pour exiger la réouverture des lieux de culture. Ce jour-là, les cinémas partout en France allumeront leurs enseignes pour souligner leur présence comme lieux de liens social et culturel essentiels au cœur des villes et des villages.

15/12/2020
Fumigènes Films

Bravo à nos anciens résidents, Kenza Vannoni, Charlène Brimaud, Paul Courbin et René Patard pour cette nouvelle aventure dans la production de courts métrages.
Que la flamme de Fumigènes Films nous éclaire le plus longtemps possible !

Et voilà nous y sommes ! Deux ans après la création de Fumigènes Films, nous avons enfin un site web sur lequel vous pourrez suivre nos projets pas à pas, visionner des extraits, voir des images, et suivre ainsi notre fumée violette.

PAR ICI : WWW.FUMIGENESFILMS.COM

LES CANDIDATURES 2021 SONT OUVERTES !!Vous avez jusqu’au 30 avril 2021 pour nous envoyer vos projets de courts métrages....
01/12/2020

LES CANDIDATURES 2021 SONT OUVERTES !!
Vous avez jusqu’au 30 avril 2021 pour nous envoyer vos projets de courts métrages.
Toutes les infos sont sur notre site :
👉🏻 https://festival168h.fr/CANDIDATURES

✊🏻 tous mobilisé.es, tous uni.es 🎥#srf #contrelaloisecuriteglobale
28/11/2020

✊🏻 tous mobilisé.es, tous uni.es 🎥
#srf #contrelaloisecuriteglobale

Énorme joie !!Le film COMMENT FAIRE POUR de Jules Follet réalisé pendant notre résidence est en lice pour les Césars 202...
27/11/2020

Énorme joie !!
Le film COMMENT FAIRE POUR de Jules Follet réalisé pendant notre résidence est en lice pour les Césars 2021 du meilleur court métrage ! Big up à toute l’équipe.

27/10/2020
KAAMOS

Regardez le dernier court métrage de Jules Talbot (résident 168H en 2016), sélectionné au Festival Côté court notamment
https://vimeo.com/313790128

Félix n'arrive pas pas écrire à Alice. Alors il est parti très loin, trouver ses mots, en Finlande. Là haut dans le Grand…

En attendant notre réintroduction dans la nature... #massifdesbauges 💘#pnrmassifdesbauges#envoiededisparition
21/10/2020

En attendant notre réintroduction dans la nature...
#massifdesbauges 💘
#pnrmassifdesbauges
#envoiededisparition

Souvenir de notre projection de fin de résidence.Vous étiez presque 200 cet été, on vous donne rendez-vous l’année proch...
15/10/2020

Souvenir de notre projection de fin de résidence.
Vous étiez presque 200 cet été, on vous donne rendez-vous l’année prochaine !
Crédit : Pierre Borasci

Elle est là !La team 168H (presque au complet) pendant la résidence 2020.
02/10/2020

Elle est là !
La team 168H (presque au complet) pendant la résidence 2020.

Festival des 168 Heures's cover photo
30/09/2020

Festival des 168 Heures's cover photo

Le développement des photos a été plus long que prévu...Voici les photos OFFICIELLES de nos résidents 2020.
23/09/2020

Le développement des photos a été plus long que prévu...
Voici les photos OFFICIELLES de nos résidents 2020.

#pnrmassifdesbauges forever 💘
31/07/2020

#pnrmassifdesbauges forever 💘

Clap de fin ! La résidence 2020 est terminée.Un dernier « chill report » de fin de tournage avec tous nos résidents.#fes...
28/07/2020

Clap de fin ! La résidence 2020 est terminée.
Un dernier « chill report » de fin de tournage avec tous nos résidents.
#festival168h @ Massif des Bauges

Environ 150 personnes pour notre projection de clôture samedi soir sous les étoiles des Bauges. Merci à toutes et tous d...
27/07/2020

Environ 150 personnes pour notre projection de clôture samedi soir sous les étoiles des Bauges. Merci à toutes et tous d'être venu.es, on vous donne rdv à l'année prochaine !
Et un grand merci au Parc naturel régional du massif des Bauges, au Chatelard-En-Bauges, Rhone-Alpes, France, et à la région Région Auvergne-Rhône-Alpes de nous avoir permis d'organiser cette belle projection.

C’est terminé. Fin de la 5ème édition  du festival !
26/07/2020

C’est terminé. Fin de la 5ème édition du festival !

À voir et revoir sur France 3, on parle du festival !! https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/savo...
25/07/2020
Une semaine pour réaliser leur court-métrage : en Savoie, le festival des 168 heures met les jeunes cinéastes au défi

À voir et revoir sur France 3, on parle du festival !!

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/savoie/semaine-realiser-leur-court-metrage-savoie-festival-168-heures-met-jeunes-cineastes-au-defi-1856794.html

Le festival des 168 heures s'achève ce samedi avec la projection de quatre courts-métrages au Châtelard, en Savoie. Des films aux univers variés construits par de jeunes cinéastes en une semaine seulement.

Dernière heure de la résidence 2020 !!Et derniers réglages avant les exports.#festival168h  @ Maison Forestière de Belle...
24/07/2020

Dernière heure de la résidence 2020 !!
Et derniers réglages avant les exports.
#festival168h
@ Maison Forestière de Bellevaux

23/07/2020

Plus que 24h avant la fin de la résidence !!
#festival168h

23/07/2020

Le Yogadminton.
Le nouveau sport pour se détendre après votre tournage.
#festival168h

COUP D’PROMO !!@france3alpes est passé nous faire un hello.C’est ce soir au journal de 19h ! 💥#festival168h #france3alpe...
22/07/2020

COUP D’PROMO !!
@france3alpes est passé nous faire un hello.
C’est ce soir au journal de 19h ! 💥
#festival168h #france3alpes
#mamanonpassealatele @ Maison Forestière de Bellevaux

Residence report 3 Sur le tournage de - Nuit sans lune - d’Emilie Fretay et Carl Demaille #festival168h  @ Massif des Ba...
21/07/2020

Residence report 3
Sur le tournage de - Nuit sans lune - d’Emilie Fretay et Carl Demaille
#festival168h @ Massif des Bauges

Ça filme, ça cuisine, ça monte, ça écrit.Résidence report 2#festivaldes168heures  @ Maison Forestière de Bellevaux
20/07/2020

Ça filme, ça cuisine, ça monte, ça écrit.
Résidence report 2
#festivaldes168heures @ Maison Forestière de Bellevaux

Résidence report #1  @ Maison Forestière de Bellevaux
19/07/2020

Résidence report #1 @ Maison Forestière de Bellevaux

Top départ de la résidence !168 heures pour faire un film.Rdv vendredi 24 à 20h pour le rendu des 4 court-métrages.
17/07/2020

Top départ de la résidence !
168 heures pour faire un film.
Rdv vendredi 24 à 20h pour le rendu des 4 court-métrages.

Welcome pack pour nos residents H-8 avant le top départ des 168H!!
17/07/2020

Welcome pack pour nos residents
H-8 avant le top départ des 168H!!

14/07/2020

URGENT !!

UNE PLACE D’INGÉ SON SE LIBÈRE POUR NOTRE RÉSIDENCE DANS 3 JOURS.

Émilie Fretay et Carl Demaille (promo L. Lumière 2017) sont à la recherche d’un.e ingé son/monteur son, pas nécessairement équipé, pour le tournage de leur court-métrage pendant la résidence du Festival des 168H en Savoie.
Départ CE vendredi 17 matin tôt depuis Paris / retour dimanche 26 juillet. ⏳
Equipe très réduite, cadre magnifique !
Le pitch : Une histoire de date tinder et de vampires autour d’un lac.
C’est une aventure bénévole mais qui s’annonce très cool !
On espère que l’un.e de vous sera partant.e
Bel été à tous !

INFO RECHERCHE DE SCRIPTE :Ce projet de film recherche son/sa scripte : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/les...
13/07/2020
LES CURIOSITÉS DU MAL - un court-métrage de Victor Trifilieff par Love Lasso Films

INFO RECHERCHE DE SCRIPTE :
Ce projet de film recherche son/sa scripte : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/les-curiosites-du-mal-un-court-metrage-de-victor-trifilieff
Tournage prévu mi-août dans les Pyrénées.
Co-produit par Love Lasso Films et CAPSUS
Si intéressé.e contactez Anthony Mastronicola : [email protected]
Faites tournez !!

Soutenez la nouvelle vague du ciné indé français !

En attendant le top départ de notre 5ème édition dans quelques jours, les 168 Heures sont sur les ondes savoyardes ! Mer...
12/07/2020
carte postale sonore magazine d'info www.radioalto.info

En attendant le top départ de notre 5ème édition dans quelques jours, les 168 Heures sont sur les ondes savoyardes ! Merci encore à Radio Alto, fidèle partenaire de la résidence.

carte postale sonore été 2020 www.radioalto.info/ magazine d'actualité et d'infos dans les Bauges - festival des 168 heures

2020
09/07/2020

2020

Bientôt notre nouvelle affiche pour l'édition 2020 !!
09/07/2020

Bientôt notre nouvelle affiche pour l'édition 2020 !!

18/06/2020

RECHERCHE régisseur.euse pour le tournage du court-métrage de Juliette Marrécau, produit par Rue de la Sardine en juillet en Savoie.
Si intéressé.e, contacter Coline Borie : [email protected]
FAITES TOURNER L'INFO.

Nouvelle affiche pour notre Résidence édition 2020 !!! Cette année, elle a été peinte par Adrien Dauvillier, scénographe...
15/06/2020

Nouvelle affiche pour notre Résidence édition 2020 !!! Cette année, elle a été peinte par Adrien Dauvillier, scénographe pour le cinéma et le théâtre, architecte et peintre. Merci à lui pour cette belle collaboration.
Si vous désirez en savoir plus sur son travail : http://www.adrien-dauvillier.com/

Adresse


Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Festival des 168 Heures publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Festival des 168 Heures:

Vidéos

FESTIVAL DES 168H

PRÉSENTATION DU FESTIVAL Le principe de ce festival unique est de regrouper au sein d'un même lieu, dans une même atmosphère et dans le même but, des équipes dirigées par des réalisateurs émergents, afin que tous ensemble participent à un grand projet commun de création. Chacune des équipes doit, en 168 heures, tourner et monter un film unique qui constituera la sélection du festival. Ce qui fait l'originalité et la beauté de ce festival est le fait qu'il propose pour la première fois la mise en commun d'un lieu dédié à la seule création cinématographique à plusieurs groupes, au même moment. Des contraintes, des lieux imposés, des dates, sont des éléments courants au sein des festivals de cinéma mais le Festival des 168 Heures offre une expérience créatrice liée à la rencontre et au partage. En faisant vivre et travailler des équipes de tournage dans le même espace, le but du festival est d’encourager et d’observer un élan artistique issu de la création d’une communauté dont le but est la réflexion et le travail afin d’aboutir à une œuvre cinématographique. Car si les travailleurs du cinéma se croisent souvent entre deux projets, avant, pendant ou après un film, il est extrêmement rare de pouvoir partager le processus de création d’un film avec quelqu’un d’extérieur. Le festival propose une semaine, durant laquelle il faudra créer. Il s’agit de donner aux équipes un temps restreint pour faire un film, de faire bouillonner les esprit le temps d’une semaine. Mais il s’agit aussi de l’occasion de faire un film. Si bien des tournages sont avortés avant même leur préparation par faute de temps, d'envie, de moyens, de personnel, ici, le film doit être fait et il le sera. Cette urgence est un point fondamental qui, de bien des façons, pousse à la création, et qui, nous en sommes convaincus, est l'élément déclencheur de grandes choses. DÉROULEMENT DU FESTIVAL ET MODALITÉS → ÉQUIPES : Chaque équipe se compose entre 2 et 5 personnes maximum. Chaque participant(e) peut, et devra le plus souvent, incarner différents rôles pour les besoins du film. Les réalisateurs(-trices) sont encouragé(e)s à constituer une équipe complète, à la fois dans un but pratique de réalisation du film mais aussi afin de profiter au mieux d'une variété d'esprit dans un but de qualité. → FILMS : Les films, le format, le style, le genre, les sujets, les supports ne dépendent que de la volonté des participant(e)s. Nous ne voulons en aucun cas influer le processus créatif imposant une contrainte sur ce qui compose ou définit les films. Ils devront cependant bien être réalisés lors des 168 heures imparties. → ORGANISATION DES TOURNAGES : Le déroulement des tournages étant totalement libres, il n’est imposé aucune règle. Deux points doivent-être, cependant, abordés. Tout d'abord, il est interdit, pour des raisons logiques et artistiques, de documenter au sein d’un film le festival en lui-même. Sera sanctionné toute quelconque intention documentaire ou fictionnelle usant du festival en lui-même comme sujet ou personnage. Le second point consiste en l'organisation des tournages au sein de la maison du festival. Le Festival des 168 Heures met en place une carte des lieux partenaires ou publics de tournage. Il est vivement conseillé de s’y reporter afin de gagner du temps sur les repérages. Il est cependant possible d’utiliser le lieu même du festival comme décor de tournage avec l’accord au préalable de l’organisation. → DÉROULEMENT CONCRET : Une fois les participants installés, l’organisation propose un dîner de présentation du festival et de rappel des règles concernant le déroulement de la semaine de réalisation, des jours de projections et des règles en fonctions du lieu de l’édition. Une présentation des équipes et du travail des réalisateurs précèdera le lancement de la compétition. Le festival se lance officiellement à la suite de ce rassemblement, à 23h59. À partir de ce moment là, chaque équipe est autorisée à quitter le lieu commun et à travailler sur son projet. Chaque film devra alors être rendu exactement sept jours plus tard (168 heures) à 23h59. Un film non terminé, dont le montage n'est pas fini devra être rendu sous peine de ne pas participer à la sélection de l’édition. À l’inverse tout projet terminé avant la date limite ne pourra être rendu que le dernier jour du festival à partir de 20h. Si cela peut sembler problématique pour certains, ce choix nous semble normal afin d’encourager les équipes à penser leur projet sur la semaine entière et à utiliser tout le temps offert. L’expérience prouve qu’il faut plus que 168 heures pour faire un film et que chaque équipe travaille sans ralentir pendant chaque instant qui leur est accordé. → AIDE AUX ÉQUIPES EN TOURNAGE: Afin de favoriser le bon déroulement du festival et de permettre les meilleures conditions possibles, l’organisation sur place est à disposition des participants pour tout renseignement ou aide. Le festival met en place une liste de lieux de tournage conçue en partenariat avec les institutions et les particuliers aux alentours du festival. Il sera donc offert à chaque équipe la possibilité de tourner dans des endroits uniques, privés ou publics, afin de pouvoir au mieux refléter dans les films l’expérience de tournage mais aussi de vie au sein d’une région, d’un lieu. → AU SEIN DU LIEU COMMUN : Le lieu commun constitue le point de repli, d'attache, de toutes les équipes. Les repas sont assurés à heures fixes, pour l’ensemble des participants. Il est possible de ne pas y participer pour les besoins du tournage. Un panier repas sera alors préparé si la demande a été faite le matin même au plus tard. Une soirée de clôture du festival sera organisée, ouverte au public en présence des 4 équipes sélectionnées et du parrain de l’édition.

événements/lieux á proximité

Commentaires

INFO PROJECTION : Ce MERCREDI 10 OCTOBRE à 19h, projection aux Ateliers Varan du court-métrage documentaire EN PLEIN JOUR de Florence Lódo et Rindala Pereverzev dans lequel que j'ai participé à l'image et montage. Venez nous faire un coucou c'est gratuit!
"Les 168H ont besoin de vous! Il ne reste plus que 15 jours, aidez-les dès maintenant avant qu'il ne soit trop tard. Pour participer c'est ici : https://fr.ulule.com/168-heures/ Et pour le suspens... regardez mes films." Alfred Hitchcock.
Crowdfunding pour faire des films trop cool ! !!
AMIS CINEASTES ! C'est à vous de jouer ! Candidatez - écrivez - réalisez - partagez Faites tourner !