Café Walden

Café Walden le CAFÉ WALDEN se déplace au gré des circonstances et des humeurs pour rencontrer des artistes. Partenaires : Radio Néo, le Festival Walden, Microcultures Records.

Lieu de rencontre d'artistes

Fonctionnement normal

[ ENTRETIENS CAFÉ WALDEN, L'INTÉGRALE ]Ici : https://microcultures-records.fr/blog/blog-list/Avec Alex Monville (Lacouve...
01/09/2020

[ ENTRETIENS CAFÉ WALDEN, L'INTÉGRALE ]
Ici : https://microcultures-records.fr/blog/blog-list/
Avec Alex Monville (Lacouveuse), Virginie Pargny, Bertrand Burgalat, Marion Richeux (la Percée), The Married Monk, Alain Lahana, Olivier Bas, Julie Giraud (AzimuthProd), Didier Varrod, François Breut, Renaud Monfourny, Daniele Gambino, Frank Loriou - Photography, Christine Ott, Kent, Patricia Espana, Nicolas Dufournet (Melodium Studio), Walrus, Arnaud Monnier (Emb Sannois), Maud Lübeck, Cabane, MAISSIAT, JP Béraud, Valérie Leulliot (Autour De Lucie), Nicolas Cuinier, Ignatus, Nicolas Falez (FontaineWallace), Arnold Turboust, LAURE BRISA, Stéphane Riva (La Manufacture Chanson), JÉRÔME SOLIGNY, Laurent Balandras, Sarah & Sandeep, Bertrand Louis, Dominique Dalcan, Olivier Moreau (direction de la culture de la Région Île-de-France), Orwell, Elodie Mermoz, Sylvain Chauveau, Myriam Roque, Gontard, Maz, Xavier PLUMAS, Marc Minellii, Cloé du Trèfle, Matthieu Dufour, Benjamin Georjon, Lionel Bidabé, les Wampas, Boris Bergman, Bénédicte Schmitt, Arnaud Le Gouëfflec, Alain Artaud, Émilie Laforest, Denis Barthe, Olivier Laik, Fabio Viscogliosi, The Rodeo, Jérôme Minière, Isabel Sörling, Johan Asherton, Eskimo, Stefff Gotovski, Jil Caplan, Bertrand Betsch, Corte Real, The Reed Conservation Society, Yves Gabay (journaliste), Marc Ribette (Arsenal), Claude Lemesle, Alice Botté, La Maison Tellier, Under the Reef Orchestra, Nicolas Repac, Double Françoise, Le SuperHomard, Vincent Nayrolles, Mood, Boyarin, Charles-Baptiste, Nicolas Nadar, Arnaud Viviant, Verone, Renaud-Gabriel Pion...
Thnx Microcultures

L'ami Betsch sur Inter en plutôt bonne compagnie.Microcultures, La Centrifugeuse, Terrenoire, France Inter
31/08/2020
Florent Marchet, Terrenoire et Bertrand Betsch

L'ami Betsch sur Inter en plutôt bonne compagnie.
Microcultures, La Centrifugeuse, Terrenoire, France Inter

Toute la scène musicale française et francophone se retrouve dans Coté club, du rap à la chanson, du métal à l'électro, tous les artistes se donnent rendez-vous chaque soir de 22h à 23h.

Nouvel EP Jérôme Minière
31/08/2020
Jérôme Minière

Nouvel EP Jérôme Minière

nouvel EP disponible sur toutes les plateformes
new EP available on all platforms

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDENUne proposition de NESLESENTRETIEN #84 : RENAUD-GABRIEL PION | Artiste 1. COMMENT VIS-TU CE...
03/07/2020

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES

ENTRETIEN #84 : RENAUD-GABRIEL PION | Artiste

1. COMMENT VIS-TU CE QUE NOUS TRAVERSONS ?

Conscient que beaucoup de gens ont souffert de cette crise je ne vis pas pour ma part, très différemment du reste du temps. C’est-à-dire dans une réclusion, au travail, tout en prenant acte de ce qui se passe, et en écoutant ce que m'en disent mes sens, ce que mon esprit en fait.

2. QUE FAIS-TU DE TES JOURNÉES ? DE TES NUITS ?

Je me consacre à ce que j'ai décidé de faire, composer, écrire, réfléchir, pratiquer la musique et chercher, des activités qui ne demandent qu'une chose: le confinement. J'ai une vie sociale aussi, à laquelle je ne donne pas la priorité je le reconnais. La nuit je me prépare pour le lendemain, mais j’ai connu quelqu’un qui ne pouvait vivre que dans l’autre sens.

3. COMMENT TIENS-TU FINANCIÈREMENT ?

Je tiens, et c'est tout. L'argent n’est pas pour moi un sujet de crispation. Comme pour la proverbiale difficulté pour le clarinettiste de trouver de bonnes anches, au sujet de laquelle un grand musicien disait «Je traite ça par le mépris».

4. TES PROJETS SUR 2020 ONT-ILS CHANGÉ ? QUELS SONT-ILS ?

Ils n'ont pas changé mais je reconnais un impact psychologique de la crise et du confinement forcé en France. C'est une chose d'avoir des projets mais il faut les tenir, lorsqu'on a la liberté, en tout cas. Cette année était tournée vers l'écriture et le recentrage, malgré cela impossible de ne pas ressentir des perturbations.
Je dois ajouter que les décès des suites du Covid, de deux amis artistes, à Paris et à New York, m'ont confronté à une réalité plus cruelle que la perception que j'en avais au départ.

En entretenant la quotidienneté, j’avance sur plusieurs pièces contemporaines écrites ou en cours, ainsi qu’une résidence pour l'été; ou l'automne, plus probablement.
En mai dernier est paru HINTERWELT IN SILICO, peut-être mon meilleur album, electro-dark ambient, pour lequel je viens de réaliser un remix Binaural (technologie sonore 3D), ainsi que des vidéos sur la base du visuel en concert, avec des logiciels de temps réel. J'ai une activité de photographie, avec déjà plusieurs expositions, mais la vidéo est un domaine qui m'attire également, voir comment je peux me l'approprier dans le cadre de mes créations sonores.
La rédaction en février du press-kit de cet album que je considère très sensoriel, a été l'occasion de communiquer sur notre ressenti de l'état du monde aiguisé par la crise imminente, et une sorte d'état d'abandon, de ralentissement du temps et d'insularité individuelle qui s'installait, et créait pour moi l'envie de donner un objet "plus que sonore" dans une époque où la musique en diffusion est accessible pratiquement pour tous, à tout moment, et partout.

Je suis étonné dans les chroniques obtenues pour Hinterwelt, de sentir à quel point nos intentions avouées ou profondes peuvent être véhiculées par un album, et décryptées par un public qui en retour peut les exprimer mieux que le musicien ne le ferait. C'est peut-être à cela que la musique sert.

Par ailleurs j’écris un opéra contemporain et suis pour cela boursier de la Fondation Beaumarchais-SACD, un projet au long cours mais qui devra approcher de l'achèvement cette année; ainsi que des pièces sur plusieurs instruments solo.

Etudiant en musique ancienne au Conservatoire, j’ai aussi connu en confinement les cours à distance et l’enregistrement-maison sur une app d’iPhone.

En février dernier, j'ai participé à l'enregistrement d’un nouvel album d' Elvis Costello, très bonne expérience qui nous a tous boostés et probablement aidés un peu pour ce qui a suivi.
J'ai enregistré sur le nouvel album de Gavin Friday en 2019, il est en mixage cet été.
J'ai participé à l'album « AngelHeaded Hipster » annoncé en avril dernier par BMG (hommage à Marc Bolan, sortie le 4 septembre 2020) produit par Hal Willner, où je joue aux côtés de Nick Cave, Marc Almond, Devendra Banhart, entre autres.

5. COMMENT VOIS-TU L’ÉVOLUTION DE LA MUSIQUE ? TON REGARD A-T-IL CHANGÉ PENDANT CETTE CRISE ?

En temps de crise on peut être tenté de voir la fin de certaines choses, ou d'un chapitre; il faut se méfier je crois de cette radicalité influencée par la réalité extérieure, fût-elle angoissante. La vie reprend ses droits, on tisse de nouveaux liens, les idées rompues trouvent d'autres chemins, et il nous faut rester sur nos désirs, ouverts et fidèles à nos élans initiaux. Nous faire confiance.
Nous souhaitons que le monde s’améliore, mais à la vérité peut-être que très peu de choses vont changer. « Les choses s’arrangent, c’est sûr, mais si lentement que nous ne le percevons pas » pour paraphraser John Cage.
Si nous arrivons à modifier ne serait-ce que légèrement notre grille de lecture de la réalité ce sera déjà une avancée.

L'évolution de la musique, dans la pratique professionnelle, devra peut-être quelque chose à une crise comme celle-ci, si elle est l'occasion de reconsidérer des préjugés, ou des anciens acquis, redéfinir encore nos objectifs, renouveler notre vision, et donc notre inspiration.

En tout état de cause, la place de la musique dans la société, et son usage, ses modes de consommation, ont beaucoup évolué en 2 ou 3 décennies. Bien que focalisé principalement sur l'art musical, ce langage qui s'apprend par l'oreille et l'esprit, et sur ses raffinements, les relations innombrables qu'on peut y établir et inventer encore, et la dimension intellectuelle de la composition, j'envisage la musique comme un art contemporain au sens large. Voire plus que sonore comme je l'ai dit.

La dimension économique pour le créateur de musique comporte des problèmes qui se sont considérablement complexifiés. Il faut penser à l’exploitation de la musique avant même de l’avoir créée. Publier de la nouvelle musique enregistrée n'est plus un événement. Dans un monde où les sens sont hyper-sollicités (par l'image notamment), les prétendus pouvoirs de la musique doivent souvent se manifester au milieu d'un ensemble perceptif, ou d'autres enjeux. La capacité d'attention du public est aussi un paramètre en évolution.
Pour ces raisons, bien au-delà de la question de la créativité personnelle, il paraît indispensable de repenser l'expérience du concert, et les modes de contact entre le musicien et le public, entre l'individu et la musique, dans des lieux, et dans toutes les facettes qu'elle peut comporter aujourd'hui.
Tout cela est en train d'arriver...

6. DES FILMS, LIVRES, MUSIQUES À CONSEILLER ?

Pêle-mêle: l’auteur Ted Chiang, informaticien américain dont le film Arrival (réal Denis Villeneuve) est l’adaptation d’une nouvelle.
Le film suédois Border, revu récemment.
Musique: The Blue Nile, Alban Berg, Ben Khan, Stefan Bodzin, Miles Davis « Decoy », Anohni (aka Antony)

7. LES 9 QUESTIONS QUI TUENT :

- SI TU ÉTAIS UN LIEU ? Un certain appart minuscule en plein New York.
- SI TU ÉTAIS UN OBJET ? Un tenori-on, séquenceur ludique dessiné par Toshio Iwai.
- SI TU ÉTAIS UN EXCÈS ? L’espoir.
- SI TU ÉTAIS UN ÉVÉNEMENT HISTORIQUE ? Un rendez-vous sentimental.
- SI TU ÉTAIS UN MOMENT DE LA JOURNÉE ? Le matin jusqu’à 14h.
- SI TU ÉTAIS UN MÉDICAMENT ? Un placebo, le reste est inutile.
- SI TU ÉTAIS DIEU ? je ne répondrais plus au téléphone.
- SI TU ÉTAIS UNE PERSONNE DU SEXE OPPOSÉ ? je m’inviterais à dîner et on parlerait de philosophie et de littérature.
- SI ON TE PROPOSAIT LE POSTE DE MINISTRE DE LA CULTURE J’essaierais de faire mieux que les autres. hum.
- SI TU AVAIS LA POSSIBILITÉ DE FAIRE TOUT CE QUE TU VOULAIS PENDANT 48 HEURES EN TOUTE IMPUNITÉ ? Je m’installerais au Louvre désert et je prendrais le thé avec les oeuvres en prenant des notes dans mon carnet.
- SI TU ÉTAIS UN DERNIER MOT AVANT DE MOURIR ? Rosebud.

////

a/ Renaud-Gabriel Pion, Café Walden, Nesles
photo © Jérôme Sevrette

Hinterwelt in silico feat. Lisa Papineau
22 mai 2020, Audiotrauma (TRAUMA060), CD + Stream + DL
www.renaudgabrielpion.org
www.facebook.com/RenaudGPion/

Vidéos
www.renaudgabrielpion.org/hinterwelt-videos-pro

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES
Temporairement devenu virtuel, le Café Walden reçoit des artistes, tourneurs, programmateurs, managers, éditeurs, labels, journalistes, attaché.e.s de presse, disquaires, réalisateurs, photographes, graphistes, directeurs artistiques, studios, partenaires de la filière musicale et les invite à s’exprimer sur la situation actuelle…

[ PLAYLIST n°12 ]
https://www.deezer.com/playlist/7831154582?utm_source=deezer&utm_content=playlist-7831154582&utm_term=14828465_1593385975&utm_medium=web

[ L'INTÉGRALE DES ENTRETIENS ]
https://microcultures-records.fr/2-4/

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDENUne proposition de NESLESENTRETIEN #83 : (FABIEN GUIDOLET) VERONE / FACTEURS CHEVAUX | Arti...
02/07/2020

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES

ENTRETIEN #83 : (FABIEN GUIDOLET) VERONE / FACTEURS CHEVAUX | Artiste

1. COMMENT VIS-TU CE QUE NOUS TRAVERSONS ?

J’ai la chance d’habiter à la campagne donc j’ai bien vécu le confinement, au milieu des arbres qui entourent ma maison. Ça a été l’occasion de se retrouver en famille. Finalement, c’est la sortie qui est plus difficile !

2. QUE FAIS-TU DE TES JOURNÉES ? DE TES NUITS ?

Pas mal de nouvelles chansons sont venues pendant cette période d’isolement. Plutôt la journée, même si je suis un insomniaque impénitent. Beaucoup de films la nuit également…

3. COMMENT TIENS-TU FINANCIÈREMENT ?

Je fais cinquante à cent concerts par an mais c’est ma copine qui paie les factures !

4. TES PROJETS SUR 2020 ONT-ILS CHANGÉ ? QUELS SONT-ILS ? COMMENT ENVISAGES-TU LA SUITE ?

Vivre. « Chante-Nuit », le nouvel album de FACTEURS CHEVAUX, duo folk alpin avec Sammy Decoster, vient de sortir, et nous proposons des concerts en forêt autour de ce disque. « La nuit de la chouette » vient à vous...
Ensuite, un projet très spécial de VERONE, le duo que je mène avec Delphine Passant, est en finition pour une sortie en début d’année prochaine, où j’explore une face plus féminine de ma personnalité.

5. COMMENT VOIS-TU L’ÉVOLUTION DE LA MUSIQUE ? TON REGARD A-T-IL CHANGÉ PENDANT CETTE CRISE ?

Mon existence et la musique sont liées profondément pour moi. C’est un état stable qui n’est pas amené à évoluer. Les vinyles continuent de tourner comme le soleil se lève…

6. DES FILMS, LIVRES, MUSIQUES À CONSEILLER ?

« La planète des singes : les origines », film de 2011 (où on apprend ce qu’est la « grippe simiesque »)
« La guerre des salamandres », roman de science -fiction tchèque des années trente de Karel Capek, (hommes contre salamandres… devinez qui gagne !)
« Peur », l’autobiographie de Dario Argento, le maître du giallo italien
« This is broken folk », premier album des Lunatraktors. On a (Facteurs Chevaux) tourné avec eux en Allemagne avant Noël. Ils sont extraordinaires, écoutez-les !
Donovan : “Sutras”. J’adore Donovan. Méconnu, beaucoup plus intéressant qu’on ne le croirait… un troubadour égaré entre les ronds-points d’une zone d’activité.

7. LES 11 QUESTIONS QUI TUENT :

- SI TU ÉTAIS UN LIEU ? L’île d’Ikaria en Grèce.
- SI TU ÉTAIS UN OBJET ? Une bottine à talon ou un masque, j’hésite…
- SI TU ÉTAIS UN EXCÈS ? Le sport.
- SI TU ÉTAIS UN ÉVÉNEMENT HISTORIQUE ? 5 avril 2020 : naissance de ma chatte.
- SI TU ÉTAIS UN MOMENT DE LA JOURNÉE ? Le coucher du soleil.
- SI TU ÉTAIS UN MÉDICAMENT ? Une bouteille d’Ouzo.
- SI TU ÉTAIS DIEU ? J’imposerais la parité.
- SI TU ÉTAIS UNE PERSONNE DU SEXE OPPOSÉ ? Moi-même.
- SI TU ÉTAIS UN DERNIER MOT AVANT DE MOURIR ? On recommence ?

////

a/ Facteurs chevaux, Verone Duo Dada, Sammy Decoster, Café Walden, Microcultures, Nesles

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES
Temporairement devenu virtuel, le Café Walden reçoit des artistes, tourneurs, programmateurs, managers, éditeurs, labels, journalistes, attaché.e.s de presse, disquaires, réalisateurs, photographes, graphistes, directeurs artistiques, studios, partenaires de la filière musicale et les invite à s’exprimer sur la situation actuelle…

[ PLAYLIST n°12 ]
https://www.deezer.com/playlist/7831154582?utm_source=deezer&utm_content=playlist-7831154582&utm_term=14828465_1593385975&utm_medium=web

[ L'INTÉGRALE DES ENTRETIENS ]
https://microcultures-records.fr/2-4/

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDENUne proposition de NESLESENTRETIEN #82 : ARNAUD VIVIANT | Écrivain, journaliste, critique l...
30/06/2020

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES

ENTRETIEN #82 : ARNAUD VIVIANT | Écrivain, journaliste, critique littéraire, éditeur

LES 11 QUESTIONS QUI TUENT

1. SI VOUS ÉTIEZ UN LIEU ? La Bastille. Mais elle est déjà prise.

2. SI VOUS ÉTIEZ UN OBJET ? Le sextoy de Marina Foïs.

3. SI VOUS ÉTIEZ UN EXCÈS ? La vitesse.

4. SI VOUS ÉTIEZ UN ÉVÉNEMENT HISTORIQUE ? Le prendre de la Bastille.

5. SI VOUS ÉTIEZ UN MOMENT DE LA JOURNÉE ? L’apéritif.

6. SI VOUS ÉTIEZ UN MÉDICAMENT ? Le Viagra.

7. SI VOUS ÉTIEZ DIEU ? Je serais Dionysos, et je ne répondrais pas à ce foutu questionnaire.

8. SI VOUS ÉTIEZ UNE FEMME ? La philosophe Simone Weil.

9. SI ON VOUS PROPOSAIT LE POSTE DE MINISTRE DE LA CULTURE ?
Je changerais radicalement les données actuelles du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. Le contrat d’une œuvre exploitée par un éditeur ou un producteur ne pourrait pas excéder 7 années. Au début de 7 ans, l’artiste reviendrait l’unique propriétaire de son travail, et renégocierait ou non, avec qui de droit, son exploitation s’il le désire.

10. SI VOUS AVIEZ LA POSSIBILITÉ DE FAIRE TOUT CE QUE VOUS VOULEZ PENDANT 48 HEURES EN TOUTE IMPUNITÉ ?
En 48 heures, on peut renverser un régime, organiser un coup d’état. Si en plus on dispose de l’impunité, je crois que je n’y résisterais pas.

11. SI VOUS ÉTIEZ UN DERNIER MOT AVANT DE MOURIR ?
« No Future »

////

a/ Arnaud Viviant, Café Walden, Nesles

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES
Temporairement devenu virtuel, le Café Walden reçoit des artistes, tourneurs, programmateurs, managers, éditeurs, labels, journalistes, attaché.e.s de presse, disquaires, réalisateurs, photographes, graphistes, directeurs artistiques, studios, partenaires de la filière musicale…

[ PLAYLIST n°12 ]
https://www.deezer.com/playlist/7831154582?utm_source=deezer&utm_content=playlist-7831154582&utm_term=14828465_1593385975&utm_medium=web

[ L'INTÉGRALE DES ENTRETIENS ]
https://microcultures-records.fr/2-4/

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDENUne proposition de NESLESENTRETIEN #81 : NICOLAS NADAR | Artiste 1. COMMENT VIS-TU CE QUE N...
29/06/2020

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES

ENTRETIEN #81 : NICOLAS NADAR | Artiste

1. COMMENT VIS-TU CE QUE NOUS TRAVERSONS ?

J'ai l'impression désagréable que nous ne faisons effectivement que "traverser", sans changer quoi que ce soit, si ce n'est davantage de surveillance et de pression sur les individus. J'ai été très frappé par l'obsession médiatique qu'a représenté cette pandémie, cette espèce de jouissance mauvaise à ne parler que de ça pour mieux oblitérer tant que possible les défis fondamentaux de notre époque. Tout ça ne m'inspire pas des pensées très joyeuses, certes. Mais sur un plan plus personnel et positif, j'ai senti une fraternité spontanée entre les gens par delà les échanges virtuels, et ça, c'est plutôt encourageant. Pas si sûr qu'au fond, tout le monde soit prêt à reprendre tout comme avant, avec en bonus la crainte de perdre son boulot parce que la crise, la Covid, vous comprenez...

2. QUE FAIS-TU DE TES JOURNÉES ? DE TES NUITS ?

J'ai beaucoup télé-travaillé, découvert plein de recettes de cuisine et passé beaucoup de temps avec mes enfants, ce qui a rendu la période plutôt agréable, malgré tout. Et ça m'a donné l'occasion de faire le point sur un certain nombre de chantiers musicaux, tout en redécouvrant des vieilleries que je viens de publier sous mon ancien nom de Fauve. La nuit? J'ai beaucoup lu.

3. COMMENT TIENS-TU FINANCIÈREMENT ?

J'ai la chance (ou le malheur) de ne pas dépendre de ma musique pour vivre, je travaille à temps partiel comme journaliste radio, et j'ai pu poursuivre cette activité tant bien que mal à distance.

4. TES PROJETS SUR 2020 ONT-ILS CHANGÉ ? QUELS SONT-ILS ? COMMENT ENVISAGES-TU LA SUITE ?

Oui, mes plans ont changé, j'avais prévu quelques petits concerts pour préparer le lancement de mon album "Sleeper Hits", repoussé à l'automne. Impossible de finaliser le mastering et le pressage du vinyle ces dernières semaines, tout cela va reprendre au cours de l'été, je pense. ça me laisse un peu plus de temps pour régler les derniers détails, même si tout va se bousculer, j'ai aussi un mandat de musique de film pour la cinéaste suisse Lila Ribi qui va se concrétiser ces prochains mois.

5. COMMENT VOIS-TU L’ÉVOLUTION DE LA MUSIQUE ? TON REGARD A-T-IL CHANGÉ PENDANT CETTE CRISE ?

J'ai été très frappé de voir tous ces musiciens qui bricolaient des vidéos live depuis leur domicile, et ça ne m'a pas du tout tenté. J'ai du mal à analyser pourquoi, mais je ne voyais pas bien l'intérêt: le live, c'est l'interaction, la scène, la rencontre, l'instant unique et particulier, un volume sonore qui te vrille les oreilles... rien de tout cela n'est reproductible sur les réseaux sociaux... et tant mieux. Mais je ne peux que compatir au désarroi, au sentiment d'abandon: le monde musical est dans une panade invraisemblable, tant la valeur de cet art a été laminée. J'envie parfois les plasticiens, les réalisateurs de films, qui ont des possibilités d'aides financières que les musiciens n'ont plus. Le point positif que je vois à ça, c'est qu'on est vraiment sorti de l'âge des productions coûteuses, des studios luxueux, et que le bricolage et le do-it-yourself sont à nouveau de mise, ce qui m'a toujours plu en musique. En ce moment, c'est surtout dans le hip-hop anglais ou américain que j'entends le plus de choses intéressantes et innovantes.

6. DES FILMS, LIVRES, MUSIQUES À CONSEILLER ?

J'ai lu beaucoup de romans récents ces dernières semaines, dont les excellents: "Malakoff" de Gregory Buchert (Ed. Verticales), "Le Testament russe" de Shumona Sinha (Ed. Gallimard) et un Suisse: "Le Zoo de Rome" de Pascal Janovjak (Ed. Actes Sud).
En musique, j'adore le groupe américain Beauty Pill, qui vient de sortir un nouvel EP. J'ai beaucoup écouté les nouveaux album de Clipping. ("There existed an addiction to blood" et de Slowthai ("Nothing Great about Britain") et j'ai été bluffé par les mélodies aventureuses du jeune Joel Henry Little. Je conseille aussi à tout le monde de se plonger dans la trilogie "Lost Memory Theatre" de Jun Miyake, un monde fascinant.
Pour ce qui est du cinéma, je ne suis pas de très bon conseil, je regarde beaucoup de vieilleries. Je recommande pour ses cadrages fabuleux "Le Silence de la mer" de JP Melville (1947), inspiré d'une nouvelle de Vercors, et, plus récent, "Motherless Brooklyn" d'Edward Norton (2019), ne serait-ce que pour sa musique sublime.

7. LES 11 QUESTIONS QUI TUENT :

- SI TU ÉTAIS UN LIEU ? Une jungle tropicale d'Amérique centrale, rien que pour le plaisir des yeux et des oreilles. Mais je m'arrangerais pour pousser de manière tellement désordonnée qu'on ne pourrait plus en faire façon.
- SI TU ÉTAIS UN OBJET ? Un homme-objet? (coucou Brigitte Fontaine).
- SI TU ÉTAIS UN EXCÈS ? L’ivresse, parce que ça fait chanter, et que ça permet de s'infiltrer dans tous les milieux... pas de jaloux!
- SI TU ÉTAIS UN ÉVÉNEMENT HISTORIQUE ? La Commune de Paris, pour finir le boulot qui avait pourtant bien commencé.
- SI TU ÉTAIS UN MOMENT DE LA JOURNÉE ? Le petit matin, auquel je crois plus que le grand soir.
- SI TU ÉTAIS UN MÉDICAMENT ? Mais un musicien n'est-il pas déjà un médicament?
- SI TU ÉTAIS DIEU ? J'essaierais d'exister un peu.
- SI TU ÉTAIS UNE FEMME ? J'aimerais bien être Kate Bush en 1980, pour voir comment ça fait, à 21 ans, d'avoir déjà pondu plusieurs chefs d'oeuvre et de sortir "Army Dreamers" et "Babooshka", l'air de rien.
- SI ON TE PROPOSAIT LE POSTE DE MINISTRE DE LA CULTURE ? Je supprimerais la fête de la musique. Faire et défaire, c'est ça la politique, non?
- SI TU AVAIS LA POSSIBILITÉ DE FAIRE TOUT CE QUE VOUS VOULEZ PENDANT 48 HEURES EN TOUTE IMPUNITÉ ? J'irai faire raser le parlement européen, servir du glyphosate aux membres du conseil d'administration de Bayer... et entarter BHL, bien sûr.
- SI TU ÉTAIS UN DERNIER MOT AVANT DE MOURIR ? "Merde, qui c'est qui m'appelle?"

////

a/ Nicolas Nadar, Fauve, Microcultures, Café Walden, Nesles

LES ENTRETIENS DU CAFÉ WALDEN
Une proposition de NESLES
Temporairement devenu virtuel, le Café Walden reçoit des artistes, tourneurs, programmateurs, managers, éditeurs, labels, journalistes, attaché.e.s de presse, disquaires, réalisateurs, photographes, graphistes, directeurs artistiques, studios, partenaires de la filière musicale…

[ PLAYLIST n°12 ]
https://www.deezer.com/playlist/7831154582?utm_source=deezer&utm_content=playlist-7831154582&utm_term=14828465_1593385975&utm_medium=web

[ L'INTÉGRALE DES ENTRETIENS ]
https://microcultures-records.fr/2-4/

Adresse

Paris

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Café Walden publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Café Walden:

CAFÉ WALDEN

Sur le principe des Master Classes, NESLES reçoit autour d’un verre ou d’un café, un.e artiste pour évoquer avec elle/lui son parcours, sa situation, et surtout son travail, son processus de création. Imaginé comme un lieu et un moment de rencontre privilégié et convivial, le CAFÉ WALDEN se déplace ici ou là, au gré des circonstances et des humeurs, d'abord sur Radio Néo, puis dans le cadre du FESTIVAL WALDEN. En partenariat avec Microcultures et Radio Néo.

événements/lieux á proximité


Autres Lieu de spectacles et de tenue d’évènements à Paris

Voir Toutes